Livres reçus: août 2020

Actes Sud

Jaroslav Melnik
Macha ou le IVe Reich

Arles, Actes Sud, 2020, 286 p.

Dans ce thriller d’anticipation glaçant, le lecteur est plongé en plein règne du IVe Reich dont la domination s’étend, en 3896, sur le monde entier. Dima, journaliste parfaitement intégré à cette société pacifiée, commence à douter de ce qu’on lui a enseigné : et si les stors n’étaient pas si différents des êtres humains, contrairement à ce qu’on prétend?

ActuSF

Nancy Kress
Méfiez-vous du chien qui dort

Chambéry, ActuSF (Hélios), 2020, 318 p.

Une famille au bord du gouffre financier investit ses dernières économies dans une portée de chiots génétiquement modifiés pour les vendre. Mais la cadette, Carol Ann a des doutes : et si ses animaux se révélaient dangereux ? Après tout, ils ont un comportement étrange et anxiogène… Mais qui écoutera ses mises en garde ?

Laurent Queyssi et Nicolas Trespallé
Le Guide Alan Moore

Chambéry, ActuSF (Trois Souhaits), 2020, 340 p.

Auteur d’une œuvre aussi variée que cohérente, Alan Moore s’est imposé grâce à ses scénarios comme l’un des géants du Neuvième Art. Ce guide nous fait (re)découvrir cet artiste à la fois anarchiste et excentrique derrière les BD cultes Watchmen, V pour Vendetta, From Hell

Aethalidès

Alexis Legayet
Bienvenue au paradis

Lyon, Aethalidès (Freaks), 2020, 190 p.

Nous sommes en 2145, un siècle après la libération animale. L’humanité s’évertue désormais à transformer le génome afin d’éliminer la prédation et le conflit. Aussi, un nouveau mouvement éthique a vu le jour : le Flower Power, qui accuse les véganes d’être d’infâmes prédateurs des plantes innocentes… Du véganisme au transhumanisme, est-ce que le paradis pour tous peut exister?

Albin Michel

Peng Shepherd
Le Livre de M

Paris, Albin Michel (Imaginaire), 2020, 592 p.

Une étrange pandémie se répand sur l’ensemble du monde : les victimes perdent tout d’abord leur ombre, puis leurs souvenirs et peuvent enfin devenir terriblement dangereuses. Quand Ory constate que Max a perdu son ombre, il craint le pire… Jusqu’où peut-on aller pour sauver l’être aimé?

Alire

Joël Champetier
Tous mes univers

Lévis, Alire (GF), 2020, 570 p.

Vous tenez entre vos mains l’intégrale des nouvelles de Joël Champetier. Oui, tous ses textes courts, du premier, « Défectuosité », une vignette humoristique parue en 1979 dans le vingt-cinquième numéro de Requiem – c’est le nom que portait la revue Solaris du temps où elle n’était qu’un fanzine –, au dernier, « Pour son œil seulement », autre courte nouvelle (mais plus sérieuse) publiée dans le numéro 192 de Solaris (automne 2014), qui célébrait alors sa quarantième année d’existence.
Pour souligner le cinquième anniversaire du décès de Joël , la revue Solaris a ouvert les pages de son deux cent quatorzième numéro (printemps 2020) à dix auteurs qui ont bellement plongé dans les univers créés par l’auteur ; pour commémorer cette date, les éditions Alire vous proposent cet omnibus (trente-deux nouvelles) avec, en guise d’au revoir ultime, un texte inédit, le dernier que l’auteur a écrit. Il s’agit du premier chapitre du roman sur lequel travaillait Joël lorsque la maladie l’a interrompu, Le Carrousel martien

Patrick Senécal
L'Autre Reflet

Lévis, Alire (Romans), 2020, 431 p.

Il s’appelle Michaël Walec et il rêve de publier un roman noir – un bon, un vrai ! Alors depuis trois ans, le soir, après avoir donné ses cours de français aux détenues de l’Établissement Joliette pour femmes, il bûche sur son manuscrit. Et quand il visite les Salons du livre, il se dit que, un jour, lui aussi fera partie de la grande famille des écrivains.
Mais depuis quelque temps, alors qu’il s’acharne à réécrire les scènes pivots de l’intrigue, force lui est d’admettre que, malgré son indéniable talent littéraire, il n’arrive pas à insuffler à son manuscrit ce « petit quelque chose » qui en ferait un bon, un vrai, un excellent roman noir.
Or, ce petit quelque chose, Michaël le découvre un jour dans une nouvelle « très mal écrite » d’une de ses étudiantes, Wanda Moreau, qui y relate l’assassinat pour lequel elle a été condamnée. Une étrange relation s’installe aussitôt entre la meurtrière, avide des conseils littéraires de son professeur, et l’apprenti-écrivain, fasciné par cette femme qui a connu la vraie noirceur. Pourtant, quand Michaël réussit à insuffler l’élan qui manquait à son roman grâce à Wanda, il ne lui en dit rien. Car, après tout, elle n’est pour lui qu’une source d’inspiration…
L’Autre Reflet : quand, à travers un thriller noir qui nous entraîne au plus profond de l’abîme, Patrick Senécal s’interroge sur la création littéraire, le milieu du livre et le succès commercial.

Bragelonne

Jack Whyte
Les Chevaliers du Christ (La Trilogie des templiers -1)

Paris, Bragelonne, 2020, 640 p.

Quelques années après la première croisade pour reconquérir les lieux saints, Hugh de Payns tente de retrouver le trésor de la ville du Christ, ce qui pourrait faire trembler le royaume et l’Église tout entière. Mais rapidement, il se fait remarquer par un nouvel ordre de moines, les Templiers.

Édito

Thomas Wheeler et Frank Miller
Cursed : la rebelle

Montréal, Édito, 2020, 512 p.

Un nouveau regard sur la légende de la Table ronde et de la Dame du lac dont on assiste à la genèse dans ce livre illustré par le mythique Frank Miller. Après avoir survécue au massacre de son village, Nimue doit remettre l’épée de pouvoir à Merlin. Accompagnée d’Arthur et de Morgane, Nimue sent croître en elle la magie noire et ancestrale de l’épée…

L'Archipel

Daniel H. Wilson (et Michael Crichton)
La Menace Andromède

Paris, L'Archipel, 2020, 355 p.

Quand un drone détecte une anomalie dans la jungle amazonienne, on craint le pire : et si la Variété Andromède était de retour? On se souvient qu’en 1967, il s’en est fallu de peu pour que cette bactérie d’origine extraterrestre n’extermine toute forme de vie sur Terre…

L'Échappé

E. M. Forster
La Machine s’arrête

Paris, L'Échappé (Le Pas de côté), 2020, 112 p.

Originellement publiée dans 1909, cette anticipation dépeint une société dont les besoins sont comblés par une machine omnipotente qui occupe de plus en plus de place dans la vie des humains, jusqu’à devenir leur idole. À quel moment l’humanité a-t-elle laissé cette machine prendre le contrôle total?

Le Bateau

Cédric Ledoux
Le Palais

Paris, Le Bateau, 2020, 60 p.

Certains n’y passent qu’une nuit dans laquelle ils engloutissent les économies d’une vie ; d’autres s’y perdent des semaines entières chancelant d’un androïde de plaisir à l’autre, leurs perceptions disloquées par les prods. Mêlant anticipation et pornographie, Le Palais est le premier livre-jeu de la collection My Own Story : Vous êtes aux commandes de l’histoire et décidez du chemin emprunté par Eva.