Livres reçus: juin 2018

Club Présences d’esprits

Présences d’esprits 91

Paris, Club Présences d’esprits, 2018, 56 p.

Sous une magnifique couverture signée Logan Apple, les lecteurs découvrent un sommaire alléchant : un dossier complet sur David Brin, une nouvelle, « Le Dragon blanc de Dacie » de Marie Tétart, des essais, des critiques de livres, de films, de bandes dessinées… Pour en savoir plus sur Présences d’esprits, visitez leur site : http://www.presences-d-esprits.com/

De l’arbre vengeur

M.P. Shiel
Le Nuage pourpre

Talence, De l’arbre vengeur, 2018, 392  p.

« Adam a conquis le Pôle Nord en solitaire, conscient cependant d’avoir déréglé l’ordre du monde. À son retour, il réalise que lui seul a été épargné par l’immense nuage pourpre qui est passé en détruisant l’humanité. La Terre est désormais silencieuse, comme figée. Les traces de l’homme y sont partout, vaines, innombrables. En découvrant ce monde qu’il arpente, l’ultime survivant va tenter de donner un sens à sa présence absurde, semant pendant des années, tel un démiurge fou, un feu dont il espère la lumière. Mais au cœur de cet Éden infernal l’attend la chance d’une rédemption…

Imaginé en 1901, ce roman post-apocalyptique hallucinant qui égale les chefs-d’œuvre de Wells, n’a aucun équivalent dans la littérature mondiale. M.P. Shiel y déploie un art baroque de la démesure qui laisse pantois son lecteur plus d’un siècle après sa sortie. »

Scrinéo

Emmanuel Chastellière
Poussière fantôme

Paris, Scrinéo, 2018, 335 p.

« Être guide touristique spécialisé dans les mystères du Montréal hanté n’est pas facile tous les jours! Mais ça l’est encore moins quand on peut réellement converser avec les fantômes! Depuis qu’Archibald a fait la rencontre d’Élizabeth McKenzie, jeune scientifique décédée dans des circonstances étranges en 1917, sa vie a basculé. Déterminé à aider Élizabeth à lever le voile sur sa mort, Archie devra compter sur des amis parfois surprenants et percer les secrets de la poussière fantôme. Car les revenants, goules et autres spectres de la ville se montrent de plus en plus menaçants… »

Tête première

Benoît Ménard
Nouvelles de la conscience

Montréal, Tête première (nouvelles), 2018, 128 p.

« Non, ce n’est pas cela, monsieur, ne dites pas de sottises quand même. Je ne contrôlais littéralement pas mon corps au moment de l’attaque. Vous connaissez les transferts de conscience, n’est-ce pas? »