Livres reçus: juin 2021

Albin Michel

Tom Sweterlitsch
Demain et le jour d’après

Paris, Albin Michel (Imaginaire), 2021, 416 p.

John Dominic Blaxton, éditeur de poésie prometteur, a perdu sa femme enceinte dans l’attentat nucléaire qui a rasé la ville de Pittsburgh. Reconverti en enquêteur pour les assurances, il parcourt inlassablement l’Archive, cette recréation virtuelle de la cité via tous les documents, enregistrements publics et privés qui n’ont pas été corrompus par l’explosion. Lorsqu’il découvre le corps d’une disparue, Hannah Massey, il se donne pour mission de retrouver son meurtrier. Parce que les preuves sont là : elle a bel et bien été assassinée.

Balivernes

Éric Sanvoisin
Sommeil glacé

Francheville, Balivernes, 2021, 372 p.

Mathis, 13 ans, va bientôt mourir d’un cancer. Et pourtant, il se réveille 154 ans plus tard, guéri. Le monde qui l’accueille se révèle bien différent de celui d’avant : les gens vivent désormais sous terre, la surface ayant été ravagée par de multiples catastrophes. Mathis fait partie des Réveillés, ceux qui viennent du passé. Ceux qui doivent s’adapter.

Bragelonne

Scott Thomas
L’Horreur de Kill Creek

Paris, Bragelonne (Terreur), 2021, 480 p.

Les lecteurs amateurs de huis-clos à la Shining et The Haunting of Hill House attendaient ce livre depuis longtemps. Quand l’animateur d’un podcast réunit quatre maîtres de l’horreur dans une maison hantée le soir de l’Halloween, il ne croyait pas que leur présence réveillerait une entité aussi ancienne que malsaine…

Calmann-Lévy

Max Brooks
Dévolution

Paris, Calmann-Lévy (noir), 2021, 333 p.

Près de Seattle, Greenloop est une communauté écologique et new age permettant à ses membres riches et idéalistes de mener une vie proche de la nature. L’éruption du mont Rainier, le volcan le plus violent du pays, les coupe du reste du monde. Kate Holland, dernière membre de la communauté, tient son journal pendant cette apocalypse. Le narrateur mène l’enquête à partir de ce document.

Denoël

Sayaka Murata
Les Terriens

Paris, Denoël (et d’ailleurs), 2021, 242 p.

Natsuki se démarque des autres petites filles. Son meilleur ami, un hérisson en peluche, la somme de sauver les Terriens. Elle passe tous ses étés à la montagne, en compagnie de son cousin Yû, espérant qu’un vaisseau spatial la ramène d’où elle vient vraiment. Un événement menace de séparer les cousins pour toujours. Ils se promettent toutefois de survivre, quoiqu’il arrive.

Des années plus tard, la Natsuki adulte et mariée se croit désormais « normale ». Quand les ombres de son enfance refont surface, elle se réfugie chez Yû. Tiendront-ils leur promesse? Pour cela, ils devront se reconnecter à leur âme d’enfant et s’engager dans une aventure extraordinaire.

Flatland

Laurent Pépin
Monstrueuse Féérie

Bordeaux, Flatland (La Tangente), 2021, 102 p.

Quand un psychologue rencontre une Elfe dans le Centre psychiatrique où il travaille, il croit d’abord que cet amour naissant permettra d’écarter les Monstres qui l’assaillent… Avis aux amateurs : conte pour adultes teinté de pataphysique, de psychanalyse, de poésie et d’humour noir.

« Depuis toujours, j’ai du mal à établir des contacts avec les gens “normaux”. Quand je suis dans le trou noir, la tronche à l’envers, avec l’envie d’engueuler le vent et les oiseaux, je me dis parfois que ce sont des modèles en série, des ersatz, des brumes floues, sans consistance.
Alors que les bizarres, c’est plus noble. Eux, ce sont des modèles uniques qui sont nés sans mode d’emploi et en kit et qui ont dû se fabriquer seuls. Alors, bien sûr, ça donne des constructions très personnelles. Les idées ne sont pas au bon endroit, ou bien elles sont morcelées ou trop vastes, sans limites. Et parfois, il manque des pièces. C’est le problème des trucs en kit.
Je suis devenu psychologue et je travaille dans ce Centre. Souvent mon boulanger me demande si ce n’est pas trop dur de travailler avec “les fous”. Moi j’ai envie de lui répondre que ce qui est vraiment dur, c’est plutôt ce genre de dialogue, mais je me tais.
Et je ne peux pas répondre que parmi les Monuments, on peut parfois trouver des elfes. »

L’Instant même

François Blais
La Seule Chose qui intéresse tout le monde

Longueuil, L’Instant même, 2021, 174 p.

En 2098, un agent suédois travaillant pour l’Institut des sciences comportementales de la Parakaar est dépêché au Québec pour faire l’évaluation de la premika du très puissant Théodore Désilets, dont la fortune personnelle est évaluée à trente-six milliards de nouvelles roupies. Il doit déterminer le degré d’humanité de l’entité devenue trop intelligente pour son propre bien. Ce qu’il découvrira poise une question fondamentale : qu’est-ce qu’être humain?