Livres reçus: avril 2019

Ada

Nadine Bertholet et Isabelle Lauzon
Menvatts : Allégeances

Varennes, Ada (Corbeau), 2019, 200 p.

« Nouvelle recrue au sein de l’Ordre des menvatts, Deloan entame sa formation au monastère de la Cité Blanche, où il démontre des capacités physiques hors du commun. Toutefois, lors de sa première mission d’accompagnement, il assiste à des actes odieux qui le poussent à remettre en question son allégeance envers l’organisation. Révolté, il décide de gravir les échelons de l’Ordre afin de l’assainir.

Avner Lormax, maître menvatt handicapé lors d’une mission, se voit confier la direction d’une des sections secrètes créées par Deloan. Tout se déroule pour le mieux, jusqu’au jour où l’assassin décide d’embaucher Sinda, une jeune femme issue de son passé. Ils se retrouvent alors tous deux dans un engrenage dangereux, qui pourrait avoir de graves conséquences… Menvatts ou arcurides, ils doivent tous payer le prix de leurs allégeances. »

ADA

Dominic Bellavance
Menvatts : Immortels

Varennes, ADA (Corbeau), 2019, 216 p.

« Après avoir fui une vie turbulente, Olivia Jills a étudié pour devenir scientifique. Elle travaille désormais au laboratoire Anima, où elle mène un projet de recherche illégal. Le produit qu’elle développe : l’Afamort, une pastille qui permettrait aux personnes fraîchement décédées de revenir à la vie.

Les arcurides mettront tout en œuvre pour s’approprier cette promesse d’immortalité. Mais encore doivent-ils s’assurer que l’Afamort fonctionne vraiment avant d’y investir leur confiance. Pour en avoir le cœur net, ils mèneront leur propre expérience. Quoi de mieux, alors, que d’utiliser une ex-menvatt comme cobaye? »

Ada

Mathieu Fortin
Menvatts : Héritage maudit

Varennes, Ada (Corbeau), 2019, 224 p.

« D’un côté, il y a les menvatts. De l’autre, les arcurides. Tout le monde est victime des guerres et des conflits entre les deux camps.

Le menvatt Kholl Tran, maintenant moine dans la Cité Blanche, recevra la visite d’un fantôme de son passé. Porté par son fanatisme religieux, il ouvrira la voie à l’OMBRE, un troisième camp. Un troisième camp qui bouleversera la vie des gentilés du Cinquième Continent… »

Jonathan Reynolds
Menvatts : Deux Regards sur l’éternité

Varennes, Ada (Corbeau), 2019, 168 p.

« Un tueur à gages et sa fille de 10 ans tentent par tous les moyens de sortir de la Cité, véritable ville-prison. Y parviendront-ils s’ils empruntent les couloirs de l’éternité?

Em, une jeune femme travaillant pour un vieux collectionneur d’objets rares, doit fuir les arcurides, terribles agents du Gouvernement Légitime. La solution se trouve-t-elle au fond des eaux éternelles?

Deux destins que tout sépare, deux routes à la croisée des chemins. Deux regards sur l’éternité. »

Albin Michel

Stephen King
L’Outsider

Paris, Albin Michel, 2019, 615 p.

« Parfois, le mal prend le visage du bien. Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute. Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent. Et si c’était vrai ? »

Sam J. Miller
La Cité de l’Orque

Paris, Albin Michel (Imaginaire), 2019, 396 p.

« 22e siècle. Les bouleversements climatiques ont englouti une bonne partie des zones côtières. New York est tombé; les États-Unis ont suivi. Au large de pays plongés dans le chaos, ou en voie de désertification, de nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés.

C’est sur Qaanaaq, l’une de ces immenses plateformes surpeuplées, qu’arrive un jour, par bateau, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d’un ours polaire et suivie, en mer, par une orque. Qui est-elle? Est-elle venue ici pour se venger? Sauver un être qui lui serait cher? »

Amazon

Gaël-Pierre Covell
Le Trésor des vagabonds

s. l., Amazon (Fantasy), 2019, 226 p.

« Aventurier sans beaucoup de scrupules, Lubos est un sale type. Mais lorsqu’il réalise presque par hasard un exploit de légende, le voilà marié à une jolie Cendrelle et propriétaire d’un manoir!

Bien sûr, c’est là que son passé refait surface : d’anciens complices l’engagent contre son gré pour trouver le plus fabuleux trésor de l’Antiquité – à l’existence de laquelle il ne croit pas… Sa jeune épouse reste otage entre les mains d’une hors-la-loi capable de tout.

À mesure que sa bande de Vagabonds s’enfonce dans des contrées infestées de Sauvages, de spectres, de Monstres et de choses plus étranges encore, Lubos cherche le moyen de revenir chez lui… Mais surtout, il va devoir découvrir qui il est vraiment : un brigand sans foi ni loi, ou un homme auquel Cendrelle pourrait pardonner ses mensonges? »

Bragelonne

James Lovegrove
Sherlock Holmes et les Monstruosités du Miskatonic (Les Dossiers Cthulhu -2)

Paris, Bragelonne (Steampunk), 2019, 384 p.

« Printemps 1895. Malgré quinze ans de combat contre des entités surnaturelles qui leur ont coûté cher, Sherlock Holmes et John Watson accourent sans hésiter lorsqu’on les appelle à Bedlam, asile psychiatrique de sombre renommée. Ils y rencontrent un étrange patient qui parle r’lyehen, la langue des Grands Anciens. L’homme, amnésique, est horriblement mutilé. Il s’agit en réalité de l’un des deux survivants d’une expédition scientifique maudite visant à capturer un shoggoth, une créature quasi mythique. Et lorsqu’il disparaît, enlevé par des forces occultes, il devient évident que l’affaire ne se limite pas à son cas. C’est seulement en apprenant ce qui s’est réellement passé lors de cette désastreuse expédition en Nouvelle-Angleterre que Holmes et Watson pourront mettre au jour l’effroyable vérité… »

Cabro* Productions

Luca Jalbert et Samuel Roy
Ça fout la chienne Vol.1, no 2

Lévis, Cabro* Productions, 2019, 31 p.

Avis aux amateurs(trices) de frissons, petits et grands : vous avez aimé la première livraison de Ça fout la chienne, la nouvelle revue québécoise dédiée à l’épouvante et au fantastique horrifique? On retourne avec plaisir dans cet univers horrifico-ludique où pullulent les bandes dessinées, une chronique littéraire, une entrevue exclusive avec Stéphanie Gervais, auteure de la collection Frissons, une chronique cinéma et plus! Pour en savoir plus sur ce nouveau projet : http://www.cabroproductions.ca/magazine/

Luca Jalbert et Samuel Roy
Ça fout la chienne Vol.1, no 3

Lévis, Cabro* Productions, 2019, 35 p.

Avis aux amateurs(trices) de frissons, petits et grands : la revue québécoise dédiée à l’épouvante et au fantastique horrifique récidive pour une troisième fois! On y retrouve des bandes dessinées, une chronique littéraire, une entrevue exclusive avec Alex Perron, une chronique cinéma et plus! Pour en savoir plus sur ce projet fièrement fait au Québec : http://www.cabroproductions.ca/magazine/

Champ Vallon

Yannick Rumpala
Hors des décombres du monde : écologie, science-fiction et éthique du futur

Ceyzérieu, Champ Vallon (L’Environnement a une histoire), 2018, 272 p.

« L’humanité doit-elle se préparer à vivre sur une planète de moins en moins habitable? Comment adapter l’équipement intellectuel collectif pour éviter cette situation? Et pourquoi pas en recourant à la science-fiction et à son potentiel imaginaire? Dans la masse de récits et de représentations qu’elle offre, on peut trouver des ouvertures inspirantes, aidant à réfléchir, éthiquement et politiquement, sur les manières pour une collectivités de prendre en charge les défis écologiques. La science-fiction, au-delà du découragement ou du sursaut de conscience qu’elle est censée susciter, offre à la réflexion, en plus d’un réservoir d’imaginaire, un support de connaissance qui est susceptible de nous aider à habiter les mondes en préparation. Et à avancer vers une autre éthique du futur… »

Critic

Romain D’Huissier
Les Gardiens célestes (Les Chroniques de l’étrange -3)

Rennes, Critic (Fantasy), 2019, 432 p.

« Sous les néons de Hong Kong rôdent démons et fantômes. Manipulé et trahi, Johnny Kwan a essuyé une cuisante défaite qui a vu le terrible Premier Empereur de Chine revenir à la vie. Désormais, Anthony Chau et les Cinq Venins ont toutes les cartes en main pour qu’advienne leur cauchemar totalitaire. Le sang coule dans les rues sous l’emprise de la cruelle Triade des Trois Lotus tandis que dans les temples, les dieux ne répondent plus aux prières.

Pour sauvegarder l’équilibre des deux mondes, Johnny va devoir trouver de nouveaux alliés et peut-être même réunir les Gardiens célestes. Mais où se trouvent ces êtres exceptionnels, destinés à sauver tout ce qui existe sous le Ciel? »

Denoël

John Varley
Blues pour Irontown

Paris, Denoël (Lunes d'encre), 2019, 360 p.

« Christopher Bach était policier lors de la Grande Panne, ce jour où le Calculateur central, qui contrôle tous les systèmes de survie sur Luna, a connu une défaillance fatale. La vie de Chris a alors irrémédiablement basculé, et il essaie désormais d’être détective privé. Assisté de son chien cybernétiquement augmenté, Sherlock, il tente de résoudre les quelques missions qu’on lui confie en imitant les héros durs à cuire qui peuplent les livres et films noirs qu’il adore.

Lorsqu’une femme entre dans son bureau et prétend avoir été infectée volontairement par une lèpre incurable, Chris est tout disposé à l’aider à retrouver celui qui l’a contaminée. Mais il va vite déchanter en comprenant que son enquête doit le mener là où personne n’a réellement envie d’aller de son plein gré : à Irontown… »

Galaxies 3A

Galaxies 58

Bellaing, Galaxies 3A, 2019, 194 p.

Cette cinquantième-huitième livraison de Galaxies propose un dossier complet sur « Julia Verlanger » avec des articles, entrevues, nouvelles (et plus!) de Didier Reboussin, Xavier Dollo, Serge Brussolo, Hans-Claudius Platt, Thomas Geha et Julia Verlanger elle-même. Également au sommaire, des nouvelles (« Ceux qui restent » de Ken Liu, « La Fille qui saigne » de Shweta Taneja, « Le Nouveau Superviseur » de Jean-Pascal Martin, « Retour vers le futur #1 » de Patrice Lajoye et « L’Amour dans les brumes du futur (Russie 1924) » d’Andrei Marsov), des essais, des critiques littéraires, cinématographiques et musicales… et bien plus encore ! Visitez le http://galaxies-sf.com

L'Atalante

David Weber
L’Option Excalibur (R)

Nantes, L'Atalante (poche), 2019, 410 p.

« La flottille est condamnée, avec l’armée qu’elle conduit en France pour le service du roi Édouard III. Une tempête l’a surprise pendant la traversée du Lancastre à la Normandie.

Sir George Wincaster, son épouse, son fils et quelque mille chevaliers, soldats et marins ne doivent leur salut qu’à l’intervention providentielle d’un astronef extraterrestre qui les arrache à la fureur des éléments. Mais le sauvetage est intéressé. Les maîtres du vaisseau spatial réduisent les captifs à la condition de mercenaires « primitifs », et c’est un enchaînement sans fin de batailles qui les attend pour le compte d’une guilde galactique.

Y aura-t-il un jour, dans un lointain futur, où ils pourront enfin se libérer de ce joug humiliant dont ils ignorent même la raison? »

Sylvie Denis
Haute-École (R)

Nantes, L'Atalante (poche), 2019, 538  p.

« Dans une société proche de celle de la France à la veille de la Révolution, le sort des magiciens n’intéresse que quelques intellectuels contestataires. Les enfants dotés de pouvoirs magiques sont enlevés à leurs familles afin d’être éduqués à la Haute-École et contrôlés par la noblesse.

Au moment où le règne d’Urbain IV s’achève, Mérot l’Ancien, le directeur de la Haute-École, meurt et les complots se multiplient : marchands rêvant de pouvoir politique, soldats amers, paysans appauvris, magiciens asservis.

Hérus Tork, qui intrigue pour succéder à Mérot, achève sa patrouille annuelle à la recherche des magiciens cachés. Lors de sa dernière halte il capture Raoul des Crapauds, le fils d’un boulanger, mais ne repère pas Ian qui décide de partir à la capitale à la recherche des magiciens clandestins… »

Michel Lafon

Cassandra Rose Clarke
Halo : Battle Born

Paris, Michel Lafon, 2019, 364 p.

« Au milieu des étoiles, la guerre fait rage entre la fédération humaine de l’UNSC – United Nations Space Command – et l’empire colonial alien de l’Alliance Covenante. Chaque faction cherche à étendre son territoire et à s’emparer des puissantes reliques laissées à travers la galaxie par la civilisation disparue des Forerunners.

Lors du conflit, sur la petite planète de Meridian, Saskia, Evie, Dorian et Victor vivent paisiblement leur quotidien de lycéens. Mais lorsqu’une flotte covenante attaque leur monde et menace de tuer la population, les quatre adolescents décident de prendre les choses en main. Restés seuls à la surface alors que les habitants ont trouvé refuge dans un bunker souterrain, ils vont devoir faire face aux troupes ennemies. Et pour cela, ils n’ont qu’une solution : s’armer, contacter l’UNSC pour obtenir du secours et trouver un vaisseau afin de quitter Meridian avant qu’elle ne soit détruite. »

Presses de la cité

Matt Ruff
Lovecraft Country

Paris, Presses de la cité, 2019, 491 p.

« Chicago, 1954. Quand son père, Montrose, est porté disparu, Atticus, jeune vétéran de Corée, s’embarque dans une traversée des États-Unis aux côtés d’une amie d’enfance et de son oncle George, grand amateur de science-fiction et éditeur du Guide du voyage serein à l’usage des Noirs. Pour ce groupe de citoyens noirs, il est déjà risqué de prendre la route. Mais des dangers plus terribles les attendent dans le Massachusetts, au manoir de M. Braithwhite… Les trois comparses retrouvent en effet Montrose enchaîné, près d’être sacrifié par une secte esclavagiste qui communique avec des monstres venus d’un autre monde pour persécuter les Noirs. C’est la première de leurs péripéties… Dans l’Amérique ségrégationniste, Atticus et ses proches vont vivre des aventures effrayantes et échevelées, peuplées de créatures fantastiques et d’humains racistes non moins effroyables. » Hommage au pulp et à la science-fiction des années 1950.