Livres reçus: février 2019

Albin Michel

Peter A. Flannery
Mage de bataille -2

Paris, Albin Michel (Imaginaire), 2019, 570 p.

« Falco Danté était un gringalet dans un monde en guerre. Pire, Falco était méprisé, mis à l’écart, à cause de son père qui fut un immense mage de bataille avant de sombrer dans une folie meurtrière. Mais à l’Académie de la guerre, Falco a bien changé : il est devenu plus puissant, il a gagné le respect de ses compagnons d’arme. Il ne lui reste plus qu’une épreuve pour devenir un mage de bataille à part entière : le rite d’Assay. S’il réussit, il aura le droit d’invoquer son dragon, son âme sœur dans la lutte contre les Possédés.

Dans le camp adverse, son ennemi juré, le démon Marchio Dolor, progresse sans relâche vers la victoire. L’Humanité ne s’est jamais trouvée aussi proche de l’extinction totale.

Pour Falco et ses compagnons, l’heure de la bataille finale va bientôt s’amorcer. »

Alire

François Lévesque
La Noirceur (R)

Lévis, Alire (Romans), 2019, 256 p.

Récemment divorcé, Guillaume Kaminski eménage avec Daphnée, sa fille adolescente, dans la maison où il a grandi. Si cet héritage laissé par son père tombe à point, il n’en demeure pas moins que Guillaume doit apprendre à Daphnée des secrets importants sur son passé : qu’il n’était pas orphelin après tout. Mais connaît-il lui-même tous les secrets de son enfance?

Yves Meynard
Le Prince rebelle (Chrysanthe -2)

Lévis, Alire (GF), 2019, 368 p.

« Bien que tous affirment qu’elle est enfin de retour chez elle, Christine ne peut se défaire du sentiment d’être une étrangère à Testenel, le château au cœur de Chrysanthe, ce monde qu’on lui assure être le seul véritable. Alors qu’elle peine à se familiariser avec son statut de princesse et à croire aux enseignements de Mélogianne – selon l’enchanteresse de la cour, le monde serait plat ! –, une nouvelle menace plane sur son père Edisthen, le monarque de Chrysanthe, et sur tout le royaume : l’un des fils d’Evered, le précédent roi qu’Edisthen a destitué quelques jours après avoir été écrit par Dieu – le père de Christine est un Héros du Livre, une création divine qui n’a jamais connu d’enfance et n’est le résultat d’aucune procréation humaine –, est magiquement apparu pendant les audiences de la cour afin de réclamer la couronne à celui qu’il qualifie d’usurpateur. Or, pour Mélogianne, cette démonstration de force magique n’est que le prélude à une nouvelle guerre qui, à la différence de celle qui a suivi la prise de pouvoir par Edisthen, ne se déroulera pas sur les champs de bataille traditionnels, mais sur le terrain de la magie… celui-là même où elle craint ne pas être à la hauteur ! »

Alto

Thomas Wharton
Un jardin de papier, suivi de Logogryphe

Québec, Alto (Coda), 2019, 624 p.

« Chaque livre contient sa propre histoire. Pour embrasser toutes celles qui fleurissent dans ce Jardin de papier, il faut en raconter plusieurs une rencontre dans les ruines d’une librairie de Québec, la quête d’un imprimeur sommé de créer un livre infini pour satisfaire un excentrique féru d’énigmes, un périple fabuleux de Venise à Alexandrie en passant par Canton et Londres, en compagnie d’un automate, d’un corsaire à la peau d’ébène et d’une jeune fille capable de respirer sous l’eau.

Chaque livre en contient aussi d’autres. Imaginez la réunion, sous le couvert d’une “bibliographie de livres imaginaires”, d’œuvres littéraires dont les pages disparaissent pour migrer vers d’autres bouquins, d’un roman envahissant la réalité ou d’un personnage expulsé de sa fiction, de livres aussi grands que des îles. Imaginez bien ce livre. Fermez les yeux, ouvrez-les. Il est là, entre vos mains. »

Brins d'éternité

Brins d’éternité 52

Montréal, Brins d'éternité, 2019, 128 p.

Avec cette cinquante-deuxième livraison, la revue Brins d’éternité nous surprend une fois de plus avec une couverture magnifique, signée Sandara. On retrouve sept fictions au programme : « Le Mariage de Mademoiselle Albertine » de Mario Destraz, « La Sirène au mufle de boeuf » de Jean-Louis Trudel, « Avez-vous bien dormi? » de Stéphanie Sylvain, « Comment disparaître » de Michel Lamontagne, « Orau » d’Éric Simard, « Nos instinct créateur » de Vivien Esnault et « Reine des morts » de Gaël Marchand. Jean-Pierre Laigle nous propose la première partie d’un essai intitulé « Les Démiurges microscopiques ». Sans oublier les critiques littéraires pour nous éclairer dans nos choix de lectures. Pour en savoir plus sur la revue Brins d’éternité : http://www.revue-brinsdeternite.com/

De l'ogre

Jason Hrivnak
Le Chant de la mutilation (R)

Paris, De l'ogre, 2018, 252 p.

« Tu m’es lié, à moi et au mal que je sers, et, même si tu n’es qu’une recrue, je te tiens néanmoins pour responsable de tes échecs tout comme j’en tiendrais pour responsable n’importe quel membre de la légion, depuis le plus humble page jusqu’au vizir des ténèbres aux ailes les plus sombres. Tu blesseras quand je te dirai de blesser, tu tueras quand je te dirai de tuer. Si la menace d’un châtiment ne suffit pas à te motiver pour obéir à mes ordres, alors n’oublie pas qu’aucun membre de la race humaine n’est digne de ta considération ou de ta pitié. »

Denoël

Katherine Arden
L’Ours et le rossignol

Paris, Denoël (Lunes d'encre), 2019, 364 p.

« Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales. »

L'Atalante

David Weber
Honor Harrington : Les Cendres de la victoire -1 (R)

Nantes, L'Atalante (poche), 2019, 460 p.

« Honor Harrington est revenue d’entre les morts mais son état de santé lui interdit de reprendre tout de suite le service actif. Désormais amiral, elle enseigne la tactique aux nouvelles générations d’officiers.

Sur le front, le gouvernement havrien, profondément embarrassé par l’évasion spectaculaire de la désormais légendaire Salamandre, veut accentuer la pression, mais c’est compter sans le nouvel arsenal de Manticore. La République serait-elle au bord de l’implosion? Tandis que les intrigues et les complots se succèdent à La Nouvelle-Paris, la guerre entre dans une phase décisive. »

David Weber
Honor Harrington : Les Cendres de la victoire -2 (R) (R)

Nantes, L'Atalante (poche), 2019, 444 p.

« Honor Harrington est revenue d’entre les morts mais son état de santé lui interdit de reprendre tout de suite le service actif. Désormais amiral, elle enseigne la tactique aux nouvelles générations d’officiers.

Sur le front, le gouvernement havrien, profondément embarrassé par l’évasion spectaculaire de la désormais légendaire Salamandre, veut accentuer la pression, mais c’est compter sans le nouvel arsenal de Manticore. La République serait-elle au bord de l’implosion? Tandis que les intrigues et les complots se succèdent à La Nouvelle-Paris, la guerre entre dans une phase décisive. »

Presses de la cité

John Connolly
Musique nocturne

Paris, Presses de la cité, 2019, 430 p.

« Des histoires à dévorer toutes lumières allumées!

La vengeance d’une victime de viol, des émissaires du Vatican aux intentions troubles, un petit garçon qui sourit aux morts, une reine aux larmes magiques, un livre hanté, des fœtus dans des bocaux, une créatures aux milliers d’yeux, des fantômes, des démons, des assassins, des morts et des ressuscités, des catholiques que la foi fiévreuse a conduits aux confins de la raison… et beaucoup de livres maléfiques et de bibliothèques hantées. »