Livres reçus: octobre 2021

Albin Michel

Bernard Werber
La Prophétie des abeilles

Paris, Albin Michel (Romans français), 2021, 581 p.

Professeur d’histoire à la Sorbonne, René Toledano pratique l’hypnose régressive. Mais un jour, il entre en contact avec son futur et découvre l’avenir de l’humanité. 2051, les abeilles ont disparu laissant place au chaos, à la famine et à un troisième conflit mondial. Une prophétie écrite en 1099 par un templier à Jérusalem contiendrait la solution pour empêcher ce futur dévasté.

Alire

Éric Gauthier
Les Étages ultérieurs

Lévis, Alire (GF), 2021, 367 p.

Voici le nouveau roman d’Éric Gauthier, bien connu de nos lectrices et lecteurs!

« Aurèle, un jeune homme tout ce qu’il y a d’ordinaire, a quitté tôt les bancs d’école pour aider à la ferme familiale. Mais quand prend fin la Seconde Guerre mondiale et que son frère plus vieux, Méo, rentre à la maison, il comprend qu’il n’est plus indispensable et il accepte un emploi d’homme à tout faire au domaine des Pontbriand.
Dès son arrivée, Aurèle constate que les maîtres des lieux sont absents et que tout est laissé aux bons soins de leurs employés – même l’éducation de la petite Lédonie, huit ans, dont les Pontbriand ont la garde. C’est Delphine, la gouvernante, qui lui fait la classe et, très vite, Aurèle s’entiche tant de l’enfant que de la jeune femme, dont les allées et venues nocturnes ne cessent de l’intriguer.
Tout d’abord réticente, Delphine partage bientôt son secret avec lui : elle l’entraîne dans l’escalier de la mystérieuse tourelle du manoir, un escalier qui mène vers l’avenir… leur avenir !
Si ce qu’Aurèle voit dans leur futur proche l’enchante – comme ce baiser bientôt volé à Delphine –, les étages ultérieurs dévoilent cependant un avenir plus sombre, inquiétant, au cœur duquel Lédonie semble tenir un rôle primordial. Or, comment savoir si c’est pour le meilleur ou pour le pire ? »

Éric Gauthier
Le Saint Patron des plans foireux

Lévis, Alire (romans), 2021, 441 p.

« Philippe Sigouin a passé sa jeunesse à monter des combines avec Yannick, son grand frère et partner de toujours. Mais comme ce dernier vient de le trahir joliment, Sigouin a décidé que ça ne se reproduirait plus : dorénavant, il volera de ses propres ailes.
Pourtant, si on lui avait demandé quel serait son premier coup d’envergure, jamais il n’aurait pensé répondre « l’importation du squelette d’un saint couvert de bijoux ». Or, c’est bien ce que lui propose Hortensia, une antiquaire peu habituée aux transactions criminelles mais en relation avec un « respectable » acheteur prêt à débourser une somme faramineuse pour acquérir cette sainte marchandise.
Si l’entrée au pays de saint Deodatus se déroule sans anicroches, le plan de Sigouin dérape soudain quand des intrus s’emparent du squelette. Puis c’est la réalité même qui dérape quand, kidnappé parce qu’il a reconnu un des voleurs, Sigouin assiste à une troublante cérémonie au terme de laquelle il voit le squelette s’animer !
Ébranlé par ce miracle indésiré, contrarié par les disciples d’un martyr douteux et bientôt menacé par de plus grosses crapules que lui, Sigouin ne sait plus à quel saint se vouer pour demeurer fidèle à sa parole, c’est-à-dire livrer la « marchandise » au client ! »

Bragelonne

Jean-François Dubeau
Le Dieu enchaîné

Paris, Bragelonne (Terreur), 2021, 480 p.

Dans cette suite du Dieu caché, l’auteur québécois Jean-François Dubeau précise que ce deuxième livre peut se lire de façon indépendante. Après la fusillade du cirque de Cicero, le village de Saint-Ferdinand s’efforce de retrouver une vie normale. Beaucoup d’habitants ont fui les lieux car ceux qui connaissent la vérité savent que le cycle mortel a débuté. Venus McKenzie est quant à elle bien décidée à rester, prête à subir les conséquences…

Cambourakis

Wendy Delorme
Viendra le temps du feu

Paris, Cambourakis (Sorcières), 2021, 200 p.

Dans une dystopie totalitaire, de mystérieuses disparitions massives frappent la jeunesse mobilisée pour la sauvegarde du climat. Les livres sont interdits, les frontières fermées et la procréation sous contrôle strict.

Druide

Louis-Philippe Michaud
La Nouvelle Magie (Le Premier Wykan -1)

Montréal, Druide (Reliefs), 2021, 314 p.

Malgré que la Magie n’existe plus, Victor Lévesque, membre de l’Organisme, une secte de collectionneurs d’artéfacts magiques, rêve pourtant de devenir mage en apprenant la science de sa patronne, Marguerite Holmes. Derrière les portes d’un laboratoire souterrain, les insurgés du chapitre québécois sont sur le point de synthétiser une toute nouvelle souche de Magie qui remplacera l’ancienne. Mais avant que cela soit possible, Victor et Marguerite doivent convaincre les dirigeants de l’Organisme de financer un projet qu’ils considèrent comme blasphématoire…

La Volte

Sabrina Calvo
Melmoth furieux

Clamart, La Volte, 2021, 300 p.

Couturière en furie, Fi est née à l’Orée du Bois, une cité réduite à néant par la corruption. Hantée par les ruines de son Éden, Fi a rejoint Belleville, où les communautés luttent et s’organisent. Aidée par le poète François Villon et une bande d’enfants perdus ultra-stylés, elle se lance dans une croisade pour aller raser Eurodisney et débusquer dans sa forteresse noire le monarque, avatar du Rongeur tout-puissant.

Les Éditions du Net

Hedi Thabet
Jeu de miroirs

Saint-Ouen, Les Éditions du Net, 2021, 290 p.

« H. G. Wells, le premier avec Jules Verne, à avoir écrit en science-fiction moderne, était vraiment pessimiste sur l’avenir de l’humain, dans La Machine à explorer le temps. Pierre Boulle l’était aussi, dans La Planète des singes. Peut-on, aujourd’hui, partager le pessimisme de Wells et Boulle sur l’avenir de l’humain ?
Dans ce roman de science-fiction, j’ai, au contraire, rêvé d’une planète stérile conquise par l’homme et transformée en paradis grâce au développement du savoir humain dans des domaines où le terrien vient de faire ses premiers pas, en particulier : l’informatique, la numérisation et la robotique.
Le superman producteur/consommateur arrivera un jour, après avoir connu une grande partie de la réalité de l’univers, à prendre conscience qu’il est impératif de vivre en symbiose avec la nature et l’univers. »

Mangetsu

Junji Ito
Tomié

Paris, Mangetsu, 2021, 744 p.

L’intégralité de ce récit d’horreur classique du manga par un maître du genre, mettant en scène Tomié, une mystérieuse jeune femme dont la beauté envoûtante n’a d’égale que son narcissisme et sa cruauté. Attisant les passions des hommes, elle les pousse à la folie jusqu’à ce qu’ils l’assassinent, puis revient à la vie pour poursuivre ses meurtriers. Pour les amateurs de BD horrifiques.

Tête Première

Maxime Plamondon
Les Oiseaux des temps présents

Montréal, Tête Première (Tête ailleurs), 2021, 320 p.

Dans le futur, Québec a conquis les étoiles et colonisé le Système solaire avant de se dépeupler mystérieusement. Misanthrope et blasé, Télémaque, fils du directeur du Centre Spatial de Blanc-Sablon, se fait pourchasser par des drones sauvages commandée par un mystérieux Oiseaux-amiral. Il entame alors un périple vers l’extrême Est du Québec, périple qui l’amènera à réfléchir sur sa conception du temps, des dieux et de l’humanité.

VLB

Andréa Renaud-Simard
Le Livre ardent

Montréal, VLB (Imaginaire), 2021, 368 p.

Pour les habitué.e.s de la revue, Andréa Renaud-Simard n’est pas une inconnue : elle avait remporté le prix Solaris en 2017 et publié depuis d’excellentes nouvelles. Voilà qu’elle sort à présent son premier roman de science-fiction dans la nouvelle collection « Imaginaire » de VLB. De quoi parle donc ce roman? Le dardasse recouvre le monde où préserver le territoire de son emprise est un travail constant, et éreintant. La seule évasion pour les Agnats dont c’est la tâche : des jeux virtuels et des visites holographiques aux Ardents, ces êtres génétiquement modifiés au physique fantasmagorique. Le culte qui leur est voué unit les destinées des deux peuples, jadis déchirés par la guerre. Mais voilà qu’Amira, l’Aînée des Ardents, poupée de paille vivante, est entraînée dans une intrigue qui menace de tout bouleverser…