Livres reçus: mai 2020

Alire

Jonathan Reynolds
Abîmes

Lévis, Alire (GF), 2020, 241 p.

« À Québec, depuis qu’il a assisté au spectacle du groupe L’Abyme, Frédéric oublie ses pratiques musicales et néglige ses clients du Pentagramme, la boutique spécialisée dans le Heavy Métal où il officie. Mais ce qui inquiète encore plus Annie, sa blonde, c’est de l’entendre murmurer, la nuit : « La cloche… j’entends la cloche… »
À Montréal, Violette, qui peine à oublier son dur passage dans le milieu de la prostitution, est elle aussi tourmentée par un rêve dans lequel elle a revu Frédéric, son premier chum. Or, quand elle le croise en face du bar les Katacombes – exactement de la même façon que dans son rêve ! –, Violette ne doute plus : une force obscure tient absolument à les réunir. Mais pourquoi ?
Au Saguenay, Simon, un jeune métalleux idéaliste, décide de quitter le foyer familial – et surtout sa mère qu’il hait de toutes ses forces – et de s’engager comme roadie pour un groupe Métal dont il n’a pourtant jamais entendu parler. L’Abyme. Mais si, au début, il a trouvé fascinant le trio qui le compose, une profonde inquiétude le ronge maintenant : car qui, ou que sont vraiment Catherine, Daniel et Robert ?
Frédéric, Violette, Simon. Trois jeunes adultes passionnés de musique Métal qui, sous l’emprise de la Cloche ancestrale, s’approchent inexorablement des abîmes… »

Josée Lepire
Mirage

Lévis, Alire (GF), 2020, 561 p.

« Comme tous les Oasiens, Phan ne connaît du monde que le désert. Mais en proie depuis peu à des « visions », elle a revécu dans une de celles-ci l’arrivée de ses ancêtres, les Nomades, qui ont fondé les Oasis. Or, contrairement à ce qu’on lui a enseigné, ces explorateurs ne sont pas arrivés à dos de dromadaires, mais bien dans des véhicules métalliques munis d’appareils sophistiqués afin de puiser l’eau du sol.
Forte de cette vision, Phan décide de confronter les Triumvirats qui, loin de nier avoir caché la vérité aux Oasiens, lui révèlent l’urgence de la situation. De fait, les « Pompes » installées par les Nomades sont en très mauvais état. Mais les élites sont divisées : si pour certaines ces défaillances préfigurent l’atteinte de l’objectif ultime des Nomades, à savoir le rejet complet de toute technologie, pour la majorité, cette situation est grave et implique la mise sur pied d’une délégation qui ira demander de l’aide… à l’Extérieur !
En charge de la mission, Phan est d’abord séduite par ces Extérieurs où dominent le vert et le bleu – et l’accueil plutôt cordial reçu au poste-frontière –, puis surprise par l’offre alléchante qu’on leur fait… Mais quand elle découvre ce que le peuple des Oasis devra payer en échange, elle comprend que le résultat final risque de n’être qu’un mirage… »

Flammarion Québec

Nora Roberts
L'Éclipse (Abîmes et ténèbres -1)

Montréal, Flammarion Québec, 2018, 496 p.

Cette dystopie dépeint ce qui reste de l’humanité, qui doit se réinventer, après les ravages d’un terrible virus. Dans le premier tome, New York est maintenant contrôlée par des pillards. Ayant dû fuir cette ville, un petit groupe tente de survivre dans ce nouveau monde dangereux.

Nora Roberts
La Prophétie (Abîmes et ténèbres -2)

Montréal, Flammarion Québec, 2019, 544 p.

Dans le deuxième tome de cette trilogie dystopique, la jeune Fallon se découvre des dons exceptionnels. Elle doit quitter les siens pour devenir l’Élue qui sauvera l’humanité. Elle se fera entraîner par le mage Mallick, qui l’amènera à développer son pouvoir et son savoir. Malgré son impatience, la jeune Élue sait qu’elle devra attendre d’être prête pour affronter les horreurs qui déchirent le monde.

Nora Roberts
L'Élue (Abîmes et ténèbres -3)

Montréal, Flammarion Québec, 2020, 474 p.

Ce troisième tome nous revient avec la jeune Élue Fallon Swift qui contrôle enfin ses pouvoirs suffisamment pour combattre le mal qui ronge le monde. Mais elle sait qu’elle ne pourra pas agir seule dans sa quête pour le salut de l’humanité. Il faudra s’allier, lever une armée et s’ouvrir à l’amour pour qu’enfin renaisse l’espoir.