Livres reçus: janvier 2020

Ada

Dominic Bellavance
L’Ultime Réveil (Le Silence des sept nuits -2)

Varennes, Ada (Corbeau), 2019, 390 p.

Dans ce deuxième tome, la mort fait des ravages à Roc-du-Cap. Damian Ragellan doit renverser cette malédiction avant qu’il ne soit trop tard. Coincé dans le territoire en quarantaine, il sent l’étau se refermer : les coupables à l’origine de ce fléau demeurent introuvables, les vivres s’amenuisent et, comme si ce n’était pas assez, après un affrontement sanglant contre un démon kajuvâr, son propre corps le trahit…

Critic

Rodolphe Casso
Nécropolitains

Rennes, Critic (Hors-collection), 2020, 736 p.

Depuis un an, ce qui reste de l’armée régulière vit dans la base souterraine de Taverny. Un an à se cacher, à craindre que les zombies, qui ont ravagé Paris, ne réussissent à entrer. Le capitaine Franck Masson est envoyé en mission diplomatique au cœur de la capitale pour établir le contact avec des survivants, au risque de sa vie. L’auteur de PariZ revient en force et plonge le lecteur dans cet après-apocalypse zombie.

Goélette

Louise Gauthier
Génomes (Tricheurs d’élite -1)

Saint-Bruno-de-Montarville, Goélette, 2020, 400 p.

Depuis la Grande Déchirure environnementale, les survivants de la Terre se divisent en deux classes de gens que tout oppose. Une quête les unit pourtant : trouver une solution pour échapper au fléau qui contamine la planète : le vieillissement accéléré des êtres humains.

Tandis que la sénilité précoce décime les populations dites « impures », les riches citoyens jouissent de la Double-vie, un prodige biotechnologique qui leur permet de posséder, à tout âge, un corps sain, jeune et beau. L’inspecteur de police Marcus Lehmann appartient à cette élite.

À l’aube de l’an 2184, la mort mystérieuse de son père entraîne le policier dans les coulisses de l’Intelligentsia, firme tentaculaire qui entretient des liens douteux avec les autorités gouvernementales et religieuses.

La Peuplade

Paul Kawczak
Ténèbre

Chicoutimi, La Peuplade, 2020, 310 p.

À l’automne 1890, un géomètre belge quitte Léopoldville vers le nord. Il est mandaté par son Roi pour démanteler l’Afrique. Avec l’autorité des étoiles et quelques instruments savants, Pierre Claes a pour mission de matérialiser, à même les terres sauvages, le tracé exact de ce que l’Europe nomme alors le progrès. À bord du Fleur de Bruges, glissant sur le fleuve Congo, l’accompagnent des travailleurs bantous et Xi Xiao, un maître tatoueur chinois, bourreau spécialisé dans l’art du découpage humain. Celui-ci décèle l’avenir en toute chose : Xi Xiao sait à quel point la colonisation est abominable et il sait qu’il aimera le géomètre d’amour.

La Volte

Li-Cam
Résolution

Clamart, La Volte (Eutopia), 2020, 160 p.

La haine, l’égoïsme et la quête effrénée du profit ont disparus avec l’Effondrement. Puis, les Intelligences Artificielles militaires ont surgis. Elles ont commencé à attiser les discordes et à submerger le monde sous des avalanches de rumeurs et de fake news. C’est durant ce cataclysme que Wen rédige Le Monde selon Wen, un blog prophétique, exutoire à ses angoisses, qui attire l’attention d’une équipe de chercheurs.

Personnalité complexe, socialement inadaptée quoique capable de modéliser les interactions humaines, Wen participe à la fondation d’une société, l’Adelphie, sur une île au large de Saint-Pierre-et-Miquelon.