Livres reçus: avril 2017

Bragelonne

Pierre Bordage
La Désolation (Arkane -1)

Paris, Bragelonne, 2017, 426  p.

« Arkane : une ville labyrinthique, bâtie selon la légende par sept maisons toutes puissantes, et dont les luxueux niveaux supérieurs sont occupés par un pouvoir corrompu. C’est dans ce monde dominé par les intrigues incessantes, les meurtres et la magie noire que vit Oziel, fille de la maison du Drac. Lorsque son clan est massacré, Oziel s’enfuit des Hauts de la ville, espérant gagner les Fonds afin de rejoindre son frère condamné et de lever une armée parmi les prisonniers du terrible bagne, dans les profondeurs de la cité. Mais tandis qu’elle cherche à s’évader des rets d’Arkane, d’autres tentent de rallier celle-ci à tout prix. Renn, un apprenti enchanteur de pierre et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée, portent avec eux l’annonce d’une menace qui, s’ils arrivent trop tard, pourrait bien plonger Arkane dans le chaos… »

Manon Fargetton
Les Illusions de Sav-Loar

Paris, Bragelonne, 2016, 665 p.

« Dans le royaume d’Ombre, les femmes qui possèdent le don sont persécutées. Pour survivre et devenir magiciennes, il leur faut se réfugier dans la cité légendaire de Sav-Loar. Or Bleue se trouve très loin de là lorsque apparaissent ses pouvoirs : elle n’est qu’une jeune esclave entre les griffes d’un seigneur sadique desquelles nul se s’est jamais évadé. Mais certains de ses compagnons de captivité vont risquer leur vie pour tenter de sauver Bleue, à commencer par Fèl, une beauté farouche qui ne rêve que de liberté. Leur fuite éperdue va précipiter le royaume dans une guerre impitoyable au cours de laquelle Bleue, dont la puissance s’affirme de jour en jour, pourrait bien changer le monde… »

Critic

Estelle Faye
Les Seigneurs de Bohen

Rennes, Critic (Fantasy), 2017, 620  p.

« Je vais vous raconter comment l’Empire est mort. L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d’étoile, que les nomades de ma steppes appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel. J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers… Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve, la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie… Et de tant d’autres encore, de ceux dont le monde n’attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte. Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra. »

De l’Olivier

Tom McCarthy
Satin Island

Paris, De l’Olivier (Littérature étrangère), 2017, 208  p.

« U. est un anthropologue chargé d’une mystérieuse mission. Consultant auprès de puissantes multinationales, il voyage sans cesse, accumule les données économiques, urbanistiques, etc., pour élaborer une théorie générale du Tout capable de rendre compte de n’importe quel événement se produisant en un point quelconque du globe. Faut-il prendre son projet au sérieux? Sans doute pas. Car la théorie qu’U. est censé élaborer, et qu’il vend à ses commanditaires, n’est peut-être rien d’autre que… du vent. »

Galaxies 3A

Galaxies 46

Bellaing, Galaxies 3A, 2017, 192  p.

C’est un beau dossier spécial SF Africaine qui nous attend dans le tout nouveau numéro de Galaxies. Laissons-nous dépayser par Lesley nneka Arimah, Diane Awerbuck Relme Divingu, Sofia Samatar, Clifton Gachagua, Moussa Ould Ebnou, Nnedi Okorafor, Timothée Rey et Mame Bougouma Diene! Des nouvelles, des essais et des critiques constituent un tour d’horizon fort intéressant pour cette quarante-sixième livraison.

Soulières

Laurier Côté
Au-delà de l’abîme

Saint-Lambert, Soulières (Graffiti), 2017, 160  p.

« — Vous êtes Bjork Aalq d’Arcania? demande un humain, très âgé, chauve, maigre et de courte taille.

— Je le suis, répond l’interpellé, en abaissant le capuchon qui recouvre sa tête.

Bjork Aalq, un mètre quatre-vingt-dix, taille moyenne des Arcaniens, est debout au banc des accusés.

Il semble très calme. On pourrait, à première vue, le prendre pour un Terrien, race maintenant éparpillée un peu partout dans l’univers connu, mais en fait, sa physiologie est très différente. Les Arcaniens possèdent trois cours, quatre poumons et deux systèmes digestifs, mais la plupart de leurs autres organes n’existent pas chez l’homme.

— Vous avez été amené devant cette cour pour répondre du crime de génocide… »

Super 8

Charlotte Farison
Parmi les vivants

Paris, Super 8, 2017, 601  p.

« 2002, Paris. Engagé au sein de l’entreprise Hermonia pour s’occuper du mécenat, Arturo remplace une certaine Lise Marshall, décédée a priori dans un accident de voiture. Problème : il n’a aucune idée de l’identité réelle de son patron ni de la véritable raison pour laquelle il a été embauché. Le fait est que ce genre de choses lui arrive régulièrement. Docile, le jeune homme tente de se couler dans le moule. Assailli par les brûlants souvenirs d’une enfance passée sous les tropiques, il sait cependant qu’il ne pourra se mentir éternellement.

Vienne, même époque. Jeune call-girl pragmatique à l’intelligence suraiguë, Shula est embauchée par le redoutable et mystérieux Victor Khan. L’associé de celui-ci, Ashis, ex-mercenaire, s’efforce de le mettre en garde : Shula, il le devine, n’est pas celle qu’elle prétend être.

D’une ville à l’autre, de la jungle étouffante à l’île mythique d’Arturo, une toile redoutable se tisse. Mais qui est la proie, et qui est le prédateur? Bientôt, les masques – tous les masques – vont tomber… »