Prix Solaris 2012

CouvertureQuébec, le 10 mai 2012 – Le Prix SOLARIS 2012 a été attribué à Jean-Louis Trudel, pour sa nouvelle de science-fiction «Le Jardin des derniers humains». Originaire de Toronto, il est diplômé en physique, en astronomie et en histoire et philosophie des sciences. Depuis 1994, il a signé sous son propre nom 28 ouvrages, dont deux romans de science-fiction, deux recueils de nouvelles et vingt-quatre livres pour jeunes. Ses nouvelles en français sont parues dans Solaris et de nombreuses autres revues ou collectifs, au Canada comme en Europe. Ses nouvelles en anglais sont parues dans des anthologies canadiennes et étatsunienne, ainsi que dans des revues comme On Spec. Quand il a le temps, il s’adonne aussi à la traduction et à la critique littéraire.

Ce que le jury a dit du «Jardin des derniers humains»: cette nouvelle «…nous enveloppe et nous emporte par son atmosphère nostalgique, servie par un style envoûtant. Se déroulant dans un futur complexe et nuancé, d’une complétude étonnante, l’histoire met de l’avant des enjeux de toutes les magnitudes, du drame personnel et intime au sort de toute vie sur la planète. Elle résonne en nous à de nombreux niveaux, en mélangeant habillement les appels à notre raison et à notre sensibilité.»

Le gagnant se voit mériter une bourse de 1 000 $, et sa nouvelle sera publiée dans Solaris 183, à l’été 2012. Le Prix SOLARIS 2012 a été remis le dimanche 6 mai 2011, lors du congrès Boréal à Québec.

Le jury du Prix SOLARIS 2012, appelé à délibérer selon un processus de sélection anonyme, était composé de:

  • Élisabeth Vonarburg, écrivaine et directrice littéraire de Solaris,
  • Francine Pelletier, écrivaine et adjointe à l’édition,
  • et Josée Lepire, nouvelliste et lauréate du prix Solaris 2011,

La participation au Prix Solaris 2012 a été de trente-quatre textes, dont neuf écrits par des femmes. Les genres de l’imaginaire se partagent comme suit: vingt textes de science-fiction (quinze par des hommes, cinq par des femmes), neuf de fantastique (cinq par des hommes, quatre par des femmes), auxquels il faut ajouter trois textes de fantasy (écrits par des hommes), et deux inclassables (écrits par des hommes).

Toute l’équipe de Solaris remercie chaleureusement les participants et les membres du jury de leur collaboration et prie ses lecteurs de bien noter que la date limite de participation pour l’édition 2013 est le 15 mars 2013.

Pascale Raud, coordonnatrice
Joël Champetier, rédacteur en chef

Source:
Pascale Raud
(418) 837-2098
raud(a)revue-solaris.com

 

 

 

Mise à jour: Mai 2012 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *