Archives de catégorie : Uncategorized

Solaris 214 (Printemps 2020 – Hommage à Joël Champetier) s’en vient !

Nous avons (enfin !) une bonne nouvelle en ces temps incertains ! Nos abonné(e)s recevront le numéro 214 de la revue Solaris, en format numérique, le 22 mai, et aux alentours de cette date pour le format papier (si seulement nous pouvions contrôler les aléas de la poste !) Il sera également possible pour nos lectrices et lecteurs non-abonné(e)s d’acheter ce numéro sur notre site Internet à la même date.

En ce moment, nous ne pouvons vous annoncer avec précision la date d’arrivée en librairies, mais nous vous tiendrons au courant, soyez-en assuré(e)s !

Quoi qu’il en soit, nous avons particulièrement hâte que vous ayez entre les mains le numéro spécial « Hommage à Joël Champetier » parce que, comme l’écrit Jean Pettigrew dans sa présentation, « En ces temps de pandémie et de confinement préventif, nul doute que le contenu de ce numéro vous fera le plus grand bien. Quoi de mieux, en effet, que la possibilité de s’évader de la triste réalité en plongeant dans certains des fascinants univers imaginés par Joël Champetier ? » Nul doute que vous serez agréablement surpris(e)s par les histoires que vous ont concoctées les auteur(e)s Geneviève Blouin, Philippe-Aubert Côté, Jonathan Reynolds, Ariane Gélinas, Pascal Raud, Sébastien Chartrand, Jean-Louis Trudel, Éric Gauthier, Élisabeth Vonarburg et Hugues Morin, qui ont bien connu ce grand acteur des littératures québécoises de l’imaginaire qui nous a quitté il y a bientôt cinq ans. Et n’oublions pas Mario Tessier, notre Futurible en résidence, qui s’est intéressé à la science dans les fictions de notre ami disparu trop tôt.

Solaris 214 – Reporté à plus tard.

Sommes-nous en plein récit de science-fiction depuis quelques semaines ? Un insidieux virus se répand, transformant notre monde, notre quotidien, du tout au tout et ce, partout autour de la planète.

Comme vous le savez, le milieu littéraire n’est évidemment pas épargné. Les événements sont annulés, les rassemblements interdits, les librairies et autres lieux de diffusion ferment les uns après les autres, les parutions de livres sont reportées…

Les histoires, comme toute forme d’art, nous transportent hors de notre quotidien, de nos tracas, et c’est pourquoi nous aurions voulu vous partager un peu de chaleur, un peu de lumière dans ces temps incertains, vous faire vivre les univers de Joël Champetier revisités par des auteur(e)s passionné(e)s : Geneviève Blouin, Philippe-Aubert Côté, Jonathan Reynolds, Ariane Gélinas, Pascal Raud, Sébastien Chartrand, Jean-Louis Trudel, Éric Gauthier, Élisabeth Vonarburg, Hugues Morin et Mario Tessier. Mais pour des raisons hors de notre contrôle, nous devons malheureusement vous annoncer que le numéro 214 est reporté puisque notre imprimeur a dû arrêter ses presses. Quand elles se remettront à rouler – le plus tôt possible, nous l’espérons –, nous vous en aviserons en primeur.

En attendant, si vous voulez aider votre revue préférée, sachez que plusieurs de nos numéros (167 à 213) sont disponibles en version numérique (PDF et EPUB) à prix plus qu’abordables. Quoi de mieux pour agrémenter le confinement ? https://www.revue-solaris.com/a-propos/survol-des-numeros/

Connaissez-vous la revue Anticipation?

Marcus Dupont-Besnard et Jeanne L’Hévéder (éditeurs)

Anticipation : La revue des futurs possibles, 1 (Transhumanisme) et 2 (L’Odyssée spatiale)

Paris, BoD, 2018 et 2019, 124 p. et 175 p.

Une initiative intéressante (on peut dire aussi « courageuse ») et à suivre : cette revue ne présente pas des fictions mais des dossiers qui explorent un thème en l’approchant de manière variée par des essais et des entrevues avec des scientifiques (de sciences « dures » ET « douces ») et des écrivains de SF. L’intention est indéniablement éducative, mais sans lourdeur, et l’on pose aux sciences et aux scientifiques les bonnes questions – politiques, sociologiques, éthiques. Les deux premiers dossiers sont de bons survols de chacun des thèmes abordés et donnent des pistes pour qui veut aller plus loin. La revue a aussi un site web où trouver des critiques de livres et de films, ainsi que d’autres articles et entrevues : www.anticipation-larevue.fr

Élisabeth VONARBURG

Luc Dagenais remporte le Grand Prix de l’imaginaire 2019!

Félicitations à Luc Dagenais, dont la nouvelle « La Déferlante des mères » (Prix Solaris 2018, Prix Aurora-Boréal de la meilleure nouvelle) vient de remporter le Grand Prix de l’imaginaire 2019 (Catégorie Nouvelle francophone)!
https://www.actusf.com/…/grand-prix-de-limaginaire-2019-les…

QUOI? Vous ne l’avez pas encore lue? Le numéro 207 de Solaris vous attend chez votre libraire/bibliothécaire/ici même.

Voici ce qu’en ont pensé les lecteurs :

YoZone : « Étonnant, et pour le moins troublant, un texte fort qui ne laisse pas de marbre »

Chroniques de l’imaginaire : « Cette nouvelle est superbe, tant sur le fond, une réflexion sur la maternité, et la revanche du « faible » sur le « fort » (avec tous les guillemets qui s’imposent en l’occurrence !), que dans la forme, avec un style… déferlant, justement. »

Brins d’éternité : « La structure du récit, fragmenté en époques et en points de vue,
est ingénieuse, de même que le riche arrière-monde développé par
l’auteur, dont c’est d’ailleurs le second prix Solaris. »

Nous tenons également à féliciter tous les récipiendaires dans les autres catégories du GPI 2019!

Prix Solaris, Prix Jacques-Brossard, Prix Aurora-Boréal, Prix des Horizons imaginaires, Prix Hommage visionnaire…

L’équipe de la revue Solaris revient du Congrès Boréal 2019 à Sherbrooke. Cette éditions quarantième anniversaire a été une réussite sur toute la ligne! Nous tenons à remercier chaleureusement les organisatrices et organisateurs pour leur dévouement, leur passion et leur dynamisme.

Plusieurs prix ont été décernés pendant la fin de semaine :

  • Prix Solaris 2019 : Natasha Beaulieu, pour sa nouvelle « Ici » (qui sera publiée dans le numéro 211 de Solaris)
  • Prix Jacques-Brossard 2019 : Dave Côté, pour son recueil de nouvelles Nés comme ça (Les Six Brumes) et ses nouvelles « Ma station de métro » (Solaris 206) et « Dans un bol » (Brins d’éternité 50)
  • Prix Aurora-Boréal du meilleur roman : Élisabeth Vonarburg, pour sa trilogie de Les Pierres et les Roses (Alire)
  • Prix Aurora-Boréal de la meilleure nouvelle : Luc Dagenais, pour sa nouvelle « La Déferlante des mères » (Solaris 207 – cette nouvelle avait remportée le Prix Solaris 2018)
  • Prix Aurora-Boréal de la meilleur BD : CAB, pour Hiver nucléaire tome 3 (Front froid)
  • Prix Aurora-Boréal du meilleur ouvrage connexe : Dave Côté, pour son recueil de nouvelles Nés comme ça (Les Six Brumes)
  • Prix Boréal de la création artistique visuelle et audiovisuelle : Émilie Léger, illustrations (Solaris 205, Brins d’éternité 50, La Princesse perdue (Chrysanthe -1))
  • Prix Boréal de la Fanédition : Filles de joual (blogue)
  • Concours d’écriture étudiant : Thomas Jiralespong, pour sa nouvelle « Le Tapis »
  • Concours écriture sur place : 1) Catégorie « Relève » : Gabriel Veilleux, pour sa nouvelle « Toutes alignées morbides », 2) Catégorie « Pro » : Francine Pelletier, pour sa nouvelle « Différent ». (Note : ces deux nouvelles seront publiées dans le numéro 211 de Solaris)
  • Prix des Horizons imaginaires : Maude Deschênes-Pradet, pour son roman Hivernages (XYZ)
  • Prix Hommage visionnaire : Daniel Sernine, pour l’ensemble de son oeuvre

Félicitations à toutes et à tous, vous le méritez! Le milieu de la SFFQ est bien vivant et c’est grâce à vous, créatrices et créateurs qui colorez d’imaginaire nos vies!

Trois finalistes pour le Prix Jacques-Brossard 2019!

Le jury du prix Jacques-Brossard 2019 a retenu comme finalistes les auteurs suivants : Dave Côté, dont la production de l’année 2018 compte un recueil de nouvelles, Nés comme ça (Les Six Brumes) et deux nouvelles, « Ma station de métro » (Solaris 206) et « Dans un bol » (Brins d’éternité 50), Luc Dagenais, pour sa nouvelle de science-fiction « La Déferlante des Mères » (Solaris 207), et Élisabeth Vonarburg pour sa trilogie de fantasy Les Pierres et les Roses (Alire). Le prix, assorti d’une bourse de 3 000 $ offerte par la corporation Passeport pour l’imaginaire, sera attribué le 4 mai prochain à l’occasion du 40e congrès Boréal qui a lieu cette année à Sherbrooke.

Félicitations aux auteur(e)s!