Actualité SFQ 2005

Vous avez une nouvelle à nous signaler au sujet de la SFQ?  écrivez-nous!

 

16 novembre 2005 – CAMBRIOLAGE CHEZ SOLARIS

Parution du numéro 157 retardé

Dans la nuit du 13 au 14 novembre, des cambrioleurs ont pénétré par effraction dans les locaux des revues Solaris et Alibis, à Québec, et ont fait main basse sur l’équipement informatique de notre coordonnatrice et de notre graphiste, toutes deux affairées au montage du prochain numéro de Solaris. L’éditeur Jean Pettigrew supervise la récupération du matériel qui a pu l’être pour reprendre le travail interrompu et refaire ce qui a été perdu. Nous prions nos fidèles abonnés de faire preuve de compréhension: la parution de Solaris 157 devrait souffrir un retard de quelques semaines. Nous devrions pouvoir respecter nos échéanciers pour la distribution en librairie.

Merci pour votre patience,

Joël Champetier,
rédacteur en chef

 

23 octobre 2005 – Prix Boréal 2005

Le site officiel du congrès Boréal annonce les lauréats du Prix Boréal 2005:

Le dimanche 23 octobre, les Prix Boréal de la science-fiction et du fantastique au Canada francophone ont été décernés par un vote des lecteurs pour la vingt-cinquième fois depuis 1980. La remise a eu lieu lors du vingtième-deuxième congrès Boréal…

Meilleur livre — Lauréate
SYLVIE BéRARD, Terre des autres, Alire, 2004.

Meilleure nouvelle — Lauréats (Ex-aequo)
MEHDI BOUHALASSA, «Anne de la Terre» (Solaris 148).
YVES MEYNARD, «A Yerusalom» (Solaris 152).

Meilleure production critique — Lauréat
JOëL CHAMPETIER, «Une histoire des trente premières années de Solaris» (Solaris 150).

Meilleur fanéditeur — Lauréat
MATHIEU FORTIN, Brins d’éternité.

Concours d’écriture sur place 2005 — Lauréate
MARIE PELLETIER-NEAULT, pour la nouvelle «Coup de Vent».
Mention Honorable: HUGUES MORIN pour la nouvelle «Dans ses yeux noirs».

 

15 août 2005 – Boréal 2005: Les détails

Jean-Louis Trudel nous fait parvenir les détails suivants au sujet du congrès Boréal 2005:

BORéAL 2005 – Le 22e congrès de la science-fiction et du fantastique du Canada français – 21, 22 et 23 octobre 2005, Hôtel Days Inn Métro-Centre, Montréal –

AU PROGRAMME : des lectures · des tables rondes, rencontres, discussions et jeux littéraires · des visionnements · un mini-salon du livre de SF, fantastique et horreur, adultes et jeunesse · des séances de signatures

INSCRIPTIONS : Jusqu’au 31 août (le cachet de poste faisant foi), il est possible de s’inscrire par courrier en libellant un chèque ou mandat-poste de 20 dollars canadiens à l’ordre de SFSF Boréal Inc. à compter du 1er septembre, le tarif de pré-inscription s’élèvera à 30 dollars canadiens et il s’appliquera jusqu’au 14 octobre. Après cette date, il sera uniquement possible de s’inscrire sur place : les frais à la porte seront de 35 dollars canadiens pour l’ensemble du congrès. Les étudiants peuvent s’inscrire en tout temps pour 20 dollars (preuve requise). Tarifs à la journée (sur place) : vendredi – 10$, samedi – 20$, dimanche – 15$.

Plus de détails (et formulaire d’inscription) sur le site internet du congrès au http://congresboreal.ca

 

1er août 2005 – Nouveau blog: René Beaulieu

René Beaulieu, collaborateur fréquent à Solaris (voir Une Asie fantastique et merveilleuse) nous signale son nouveau blog au http://geaibleu.joueb.com/

 

1er juillet 2005 – Lauréats, Prix Aurora Awards 2005

Quelques lauréats,Prix Aurora Awards 2005:

Meilleur livre en français – Best Long-Form Work in French

  • Les Mémoires de l’Arc, Michèle Laframboise (Médiaspaul, 2004)

Meilleure nouvelle en français – Best Short-Form Work in French

  • "Ceux qui ne comptent pas", Michèle Laframboise (Solaris 149)

Pour la liste complète des gagnants, veuillez consulter le site officiel. La remise des Prix a eu lieu à Westercon 58: Due North, à Calgary, le 1er juillet.

 

25 mai 2005 – Nominations, Prix Aurora Awards 2005

Quelques nominations aux Prix Aurora Awards 2005:

Meilleur livre en français – Best Long-Form Work in French

  • Terre des Autres, Sylvie Bérard (Alire, 2004)
  • Les Mémoires de l’Arc, Michèle Laframboise (Médiaspaul, 2004)
  • Les Jours de l’ombre, Francine Pelletier (Alire, mai 2004)
  • Oniria, Patrick Senécal (Alire, 2004)
  • Suzanne, ouvre-toi, Yves Steinmetz (éditions de la Paix, 2004)

Meilleure nouvelle en français – Best Short-Form Work in French

Pour la liste complète des nominations, et des détails sur comment voter, veuillez consulter le site officiel. La remise des Prix aura lieu à Westercon 58: Due North, à Calgary, le 1er juillet prochain.

 

1er mai 2005 – Vonarburg partout partout

En plus d’être présente à Radio-Canada dans le cadre de l’ouverture de la Grande Bibliothèque, le battage publicitaire au sujet de la sortie de Reine de mémoire continue de passionner les médias culturels d’ici. Dans Le Devoir:

Pour Élisabeth Vonarburg, les mots ont toujours été magiques. «Donnez-moi un annuaire de téléphone, je vous fais des histoires avec.» On la croit sans peine, vu la prolixité de son oeuvre depuis 25 ans et son aisance à construire des univers parallèles.

à Radio-Canada:

Quête du bien et interrogation sur les forces du mal, liens entre les peuples dans le monde de l’après 11 septembre, existence de Dieu, place de la femme dans la société… on comprend que l’oeuvre, pour être de la fiction, n’en est pas moins puissamment ancrée dans le réel et reprend des thèmes chers à l’auteure.

Et, aujourd’hui, dans les pages du Soleil:

Reine incontestée de la SF sous nos latitudes, la «magicienne de Chicoutimi» bouscule les conventions et signe avec ce premier tome une fresque novatrice, alliage audacieux d’uchronie (ou reconstruction d’un univers parallèle à partir de faits historiques), de fantasy et de chronique familiale.

 

30 avril 2005 – Un remake américain de La Peau blanche?

Joël Champetier nous expédie un communiqué de press de Films Seville dans lequel on peut lire…

Acquisition des droits d’adaptation de la peau blanche aux é-U: Séville International est fière d’annoncer que les droits de d’adaptation de La Peau blanche viennent d’être acquis par les producteurs américains Barry Levinson et Frédéric Golchan. Messieur Levinson et Golchan assistaient au Festival fantastique de Gérardmer où le film était présenté en compétition. à la fin de la projection, tous deux étaient convaincus du grand potentiel d’adaptation pour les Etats-Unis. Ils ont immédiatement rencontré le co-scénariste, Joël Champetier, qui assistait aussi au festival pour s’enquérir de la disponibilité des droits. Levinson et Golchan se donnent trois mois pour trouver un studio américain intéressé par le scénario. Ils veulent produire eux-mêmes l’adaptation du scénario de Joël Champetier et Daniel Roby.

Un seul lien jusqu’ici pour confirmer la nouvelle: une mention en vitesse en fin de billet sur le site de TVA.

 

19 avril 2005 – Nouveau site: Fractale Framboise

On nous signale le lancement d’un nouveau site, Fractale Framboise. De leur FAQ:

Fractale Framboise est un blogue collectif lancé en avril 2005 par Eric Gauthier, Christian Sauvé et Laurine Spehner. (…) Nous sommes tous trois d’avides consommateurs de science-fiction, fantastique, fantasy et autres littératures de l’imaginaire, en plus d’être impliqués dans le milieu canadien-français de la SF&F.

 

17 avril 2005 – Élisabeth Vonarburg dans Voir, Perro dans le Soleil.

Dans le cadre de la campagne publicitaire pour le lancement de Reine de mémoire, l’hebdomadaire Voir parle à Élisabeth Vonarburg:

"Reine de Mémoire est une uchronie, une histoire parallèle et on ne traite pas ce genre de monde-là en laissant plein de trous. Il faut que l’impression de cohérence qu’a le lecteur soit forte, que les trous soient placés juste aux bons endroits pour qu’il ne tombe pas dedans et puisse éventuellement les remplir avec ce qu’il y a autour. C’est donc tout un travail de construction qu’on ne peut pas achever en un volume."

Le reste de l’article est disponible sur le site web de Voir.

En ce qui concerne Bryan Perro, Le Soleil lui consacre un article dédié au succès de la série Amos Daragon:

Depuis le lancement simultané, en 2003, des trois premiers tomes de la série (Porteur de masques, La Clé de Braha, Le Crépuscule des dieux), Bryan Perro a été porté aux nues par un public constitué de lecteurs de 9 à 12 ans, majoritairement des garçons. Aujourd’hui, affirme l’éditeur Michel Brûlé, Amos Daragon est traduit ou en cours de traduction dans 18 langues, les droits d’adaptation ont été achetés par Spectra Animation et 400 000 exemplaires de la série se seraient écoulés au Québec.

L’article est aussi disponible sur le web sur Cyberpresse.

 

15 mars 2005 – Sylvie Bérard: Lauréate du GPSFFQ 2005

Claude Janelle annonce:

Québec, 15 mars 2005. Le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois a été décerné aujourd’hui à Sylvie Bérard pour son roman de science-fiction, Terre des Autres, publié chez Alire. La lauréate recevra officiellement son prix ainsi que la bourse de 2 500 $ qui l’accompagne pendant le Salon international du livre de Québec. Ce prix spécialisé, qui reconnaît la qualité de l’ensemble de la production d’un auteur pour l’année 2004, est soutenu financièrement par le Salon et s’inscrit parmi ses activités qui ont lieu hors de ses murs.

Sylvie Bérard a publié plusieurs nouvelles depuis ses débuts en 1993, de même que des articles sur la science-fiction et la littérature des femmes dans diverses revues universitaires. Membre du comité de rédaction d’XYZ, elle enseigne la littérature québécoise à l’Université Trent en Ontario.

Terre des Autres est la chronique du choc des cultures entre deux civilisations fort différentes, celle des reptiliens et celle des humains. L’esclavagisme et l’incompréhension mutuelle constituent les principaux enjeux de cette oeuvre remarquable à plusieurs titres. Sylvie Bérard a assemblé une mosaïque de récits qui propose une approche quasi ethnologique du mode de vie de ces deux peuples. Cruauté, méfiance et incommunicabilité alimentent leur difficile cohabitation. Le jury a souligné la qualité de la langue et la maîtrise des codes narratifs qui font de Terre des Autres une oeuvre achevée stylistiquement. Il a aussi été séduit par la cohérence de la structure narrative et la réalisme de l’écriture tout autant que par l’équilibre des points de vue que l’auteure a su préserver.

Les deux autres finalistes du Grand Prix étaient Francine Pelletier pour son roman de science-fiction Les Jours de l’ombre (Alire) et Yves Meynard dont la production annuelle comptait deux romans de fantasy parus chez Médiaspaul, L’Héritier de Lorann et L’Enfant de la Terre, et deux nouvelles de science-fiction, à Yerusalom (Solaris) et Comme un poisson dans le flot du temps (XYZ).

Plus de 80 auteurs figuraient sur la liste des candidats remise au jury qui a noté que la production était particulièrement relevée cette année. Le jury était composé d’éric Gauthier, conteur et lauréat du Grand Prix en 2003, de Marie-Josée L’Hérault, écrivaine, de Benoît Simard, directeur littéraire, de Daniel Jetté, critique littéraire pour diverses publications spécialisées, et de Réjean Saint-Hilaire, libraire.

Plus de détails sur le site du Grand Prix.

 

14 mars 2005 – Rien n’arrête La Peau Blanche

Vous en avez assez d’entendre parler des succès du film La Peau blanche? Malheureusement pour vous, le film vient d’accumuler un autre succès. Le site des Prix Génie annonce effectivement que…

C’est avec grand plaisir que l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision annonce que le Québécois Daniel Roby remporte le prestigieux Prix Claude-Jutra pour la réalisation de son premier long métrage, La peau blanche. Parrainé par l’Office national du film du Canada, ce prix lui sera remis lors du 25e Gala des Prix Génie qui aura lieu le 21 mars prochain à Toronto. (…) Le gagnant de cette distinction est déterminé par un Comité de sélection spécial qui visionne tous les films admissibles inscrits aux Prix Génie.

Qu’est-ce que ce prix? Du site officiel de l’académie:

…le Prix Claude-Jutra, remis au réalisateur ou à la réalisatrice d’un premier long métrage dramatique, vise à célébrer la vision et la créativité des cinéastes de la relève.

L’embarras d’avoir trop de bonnes nouvelles au sujet du film nous empêche de mentionner qu’après un séjour bien accueilli à Dublin et au festival du film fantastique Gérardmer, (cherchez Google pour des critiques et au moins une entrevue) La Peau blanche est maintenant en compétition au Festival International du film d’Amour de Mons (!) ainsi qu’au Festival de Paris île-de-France et qu’on pourra le voir au Museum of Modern Arts à New York dans le cadre de "Canadian Front 2005" du 16 au 23 mars 2005.

 

3 mars 2005La Peau Blanche à Singapour et partout ailleurs

En primeur, Solaris peut non seulement vous dévoiler que le film La Peau Blanche sera projeté au Cathay Cineplex, Orchard à Singapour à partir du 17 mars 2005, mais que nous sommes en mesure de vous présenter l’affiche du film là-bas. (Cliquez sur l’image pour une version plus détaillée)

Si votre soif d’affiches en autres langues pour LA PEAU BLANCHE est insatiable, dirigez vous vers cette page à mysan.de pour l’affiche en anglais, grand format.

Ailleurs dans le monde, le film continue d’accumuler les bonnes mentions, que ce soit sur sfindie.com, topten.ca, filmfreakcentral.net, chrisnolan.ca (y compris des commentaires sur une projection avec Daniel Roby) et hollywoodnorthreport.com. Pour encore plus de critiques, consultez Google.

 

1er mars 2005 – Finalistes, Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois 2005

Claude Janelle annonce:

Le jury du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois vient de faire connaître le nom des trois finalistes pour l’année 2005. Il s’agit de Sylvie Bérard, auteure du roman de SF Terre des autres (Alire), d’Yves Meynard dont la production annuelle compte deux romans de fantasy parus chez Médiaspaul, l’Héritier de Lorann et l’Enfant de la Terre, et deux nouvelles de SF, à Yerusalom (Solaris) et Comme un poisson dans le flot du temps (XYZ), et de Francine Pelletier pour son roman de SF les Jours de l’ombre (Alire). Le nom du lauréat sera annoncé le 15 mars prochain à l’occasion d’un dîner de presse au restaurant Largo, à Québec.

Le jury de cette année était composé de Marie-Josée
L’Hérault, écrivaine, d’éric Gauthier, conteur et lauréat du Grand Prix en 2003, de Benoît Simard, anciennement de la revue «Pour ta belle gueule d’ahuri», de Daniel Jetté, collaborateur à «Solaris» et à «L’ASFFQ» notamment, et de Réjean Saint-Hilaire, libraire.

Le ou la gagnante sera annoncé en primeur sur le web au site officiel du Grand Prix.

 

27 février 2005 – Annonce préliminaire, Boréal 2005

Jean-Louis Trudel confirme:

Vous pouvez inscrire à votre agenda:

Boréal 2005, 21-23 octobre 2005, Hôtel Days Inn Métro-Centre, Montréal. Au nombre des auteurs invités: Joël Champetier, Patrick Senécal, Élisabeth Vonarburg.

Les détails seront affichés dès qu’ils seront disponibles, à http://www.congresboreal.ca/.

 

10 février 2005 – 19ème Prix littéraire international "Francophonie" 2004-2005

Ce Prix est ouvert à tous les auteurs, écrivains et poètes, de langue française, quelle que soit leur nationalité, jusqu’au 30 mars 2005.

Catégories :

  • Poésie classique
  • Poésie libre
  • Sonnet
  • Nouvelle (policier-fantastique-aventure)
  • Texte de chanson

Pour obtenir le règlement le demander à :  christianulmer(a)free.fr ou par correspondance (contre 2 timbres (ou 2 coupons-réponse postaux internationaux pour l’étranger) et 1 enveloppe préadressée)  à :

Christian ULMER
Prix littéraire –
25 Place des Pyrénées –
64150
MOURENX (France)

 

8 février 2005La Peau Blanche en nomination pour le prix Genie de la meilleure adaptation

Joël Champetier annonce avec plaisir que son adaptation de La Peau Blanche est en nomination pour le Prix Genie de la Meilleure adaption. Pour citer la liste officielle des mises en nomination…

ADAPTED SCREENPLAY – MEILLEURE ADAPTATION

  • JOEL CHAMPETIER, DANIEL ROBY – La peau blanche / White Skin
  • JERRY CICCORITTI – Blood
  • LUC DIONNE, SYLVAIN GUY – Monica la mitraille / Machine Gun Molly
  • TODD KLINCK, JAIE LAPLANTE, JOHN PALMER – Sugar
  • JACOB TIERNEY – Twist

La remise des prix aura lieu le 21 mars 2005, à Toronto. La cérémonie sera télédiffusée à l’antenne de CityTV Toronto, Star!, Bravo! et MusiMax à partir de 20h00.

 

Archives

Mise à jour: Juin 2006 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *