Livres reçus: novembre 2016

ActuSF

Christophe Arleston
Le Souper des maléfices

Chambéry, ActuSF (Bad Wolf), 2016, 392  p.

« Rien ne va plus à Slarance. Un nouveau blé venu d’on ne sait où, déstabilise toute l’économie. D’une qualité désastreuse mais bien moins cher que celui des paysans locaux, il ruine ces derniers et la bière qui en est tirée est terriblement addictive. Mais il y a pire. Impossible désormais pour le cuisinier du Duc de trouver de la bonne farine et donc de maintenir l’excellence de ses gâteaux et pâtisseries… Agent Subalterne au service de sa majesté, Zéphyrelle est chargée de découvrir qui est à l’origine de ce blé et de ce désastre… »

Alire

L'Année de la science-fiction et du fantastique québécois 1996

Lévis, Alire (Essai), 2016, 268  p.

« L’ASFFQ, c’est : 1) Une recension critique de toutes les fictions (romans et nouvelles) publiées dans l’année, 2) Un résumé détaillé de tous les essais et articles de fond consacrés à ces genres littéraires, 3) Une présentation des revues et fanzines qui se consacrent à ce domaine, 4) Une brève récapitulation des faits saillants qui ont marqué l’année… C’est dire que cette publication est un ouvrage de référence indispensable pour tout lecteur qui s’intéresse à la science-fiction, au fantastique et, de façon générale, à la littérature québécoise. »

 

Archipel

Paul Carta
La Cité qui grandit (Chroniques d’au-delà du seuil -4)

Paris, Archipel (Fantasy), 2016, 338  p.

« Pour la première fois depuis mille ans, Poménia connaît de nouveau la guerre. La Cité maudite s’est libérée de son joug : le temple de Dyctos est tombé sous l’assaut de la population. L’heure est grave, la résistance s’organise. Jan et Petit Dieu – qui compte de plus en plus d’adeptes – profitent du passage d’une troupe de comédiens pour s’échapper de la Cité maudite. Ils s’enfoncent alors deans le désert appelé le Souffle d’Hestar. Là, des nomades qui les recueillent leur révèelent que les anciens dieux existent toujours et que leur culte persiste. Pendant que, dans l’Alphée, le Pentacle appelle à la guerre, Jan et Petit Dieu se dirigent vers Solyncisse, capitale tutélaire du plus puissant des Dieux du Pentacle. Les armées de mettent en marche, mais tous sont obnubilés par une seule question : qui est réellement Petit Dieu? C’est à Solyncisse, la Cité qui grandit, que tout va se jouer, sous le regard des dieux… »

Balivernes

Éric Sanvoisin
Le Fantôme qui écrivait des romans

Francheville , Balivernes, 2016, 224  p.

« Antonin est un adolescent qui a écrit un roman et a été publié tout en restant anonyme grâce à Internet. C’est aussi un fantôme. Leï est le héros du livre d’Antonin. Il est accompagné d’un chien fantôme qui lui raconte des histoires. Émilia est un jeune fille malade vivant en Nouvelle-Calédonie. Tombée amoureuse de Leï à la lecture du roman, elle veut contacter le mystérieux auteur de son ouvrage préféré. Leurs voix vont se répondre les unes aux autres et la vie de chacun en sera changée. »

Calmann-Lévy

Keith Lee Morris
Good Night Idaho

Paris, Calmann-Lévy, 2016, 450 p.

« La famille Addison – Julia et Tonio, leur fils de dix ans, Dewey, et l’oncle Robbie – traverse les Etats-Unis en voiture pour ramener Robbie d’une de ses nombreuses cures de désintoxication. Quand une violente tempête de neige les surprend à l’entrée de Good Night, ville perdue de l’Idaho, ils s’abritent au Repos Voyageurs. Dans cet hôtel, en son temps glorieux mais croulant aujourd’hui, les lois de la physique semblent ne pas s’appliquer. À mesure que les heures passent, ils sont séparés les uns des autres et happés dans un monde où les rêves et les souvenirs se mélangent, et où les Addison se cherchent sans jamais se retrouver, comme si une force mystérieuse les en empêchait. Plus le temps passe, et plus ils s’effacent, au risque de rester prisonniers des limbes de Good Night pour toujours… »

Critic

Rodolphe Casso
PariZ

Rennes, Critic, 2016, 464  p.

« Dans un Paris ravagé par l’apocalypse zombie, trois clochards tentent de survivre, tapis dans les souterrains d’une station de métro. La Goutte, vieillard alcoolique au dernier degré, a déjà un pied dans la tombe. La Gâchette, originaire du Mozambique, est un ex-enfant soldat. Quand à La Gobe, jeune teufeur frappé de débilité, il ne doit son salut qu’à Goa, son chien d’attaque et cerveau auxiliaire. Dans les entrailles de la cité, ils rencontreront deux membres de la Restauration Française, en mission suicide pour un colonel putschiste qui a fait main basse sur l’Assemblée nationale. Si cette paise nazillon s’imagine pouvoir sauver la Ville Lumière, les vagabonds poursuivent un objectif plus modeste : renflouer leur stock d’alcool. »

David

Nancy Vickers
Maldoror

Ottawa, David (Voix narratives), 2016, 250  p.

« À Maldoror, village intemporel, Vanessa, artiste peintre ésotérique, vit avec sa fille. Immaculée, ses chats, son chien et Ébène, un corbeau empaillé. Son amie, Séverine, mystérieusement disparue, la hante. Un soir, apprenant que le musicien Vlad Vamberger, mondialement connu, offre un concert à Maldoror. Immaculée décide d’y assister. Bouleversée par son talent et sa troublante personnalité, elle se donnera à lui et, au prix de sa vie, mettra au monde des jumeaux, un garçon et une fille, Océan et Trinité. Après sa mort, Vlad repartira en tournée, confiant ses deux enfants à Vanessa et à ses nourrices. Les jumeaux apprendront à vivre dans cette étrange maison où les toiles accrochées au mur s’animent et rappellent sans cesse la présence de Séverine, sous l’œil diabolique de Vanessa… »

De L’Homme sans nom

Roznarho
Rêves d’Utica

Paris, De L’Homme sans nom, 2016, 400  p.

« Et si le rêve pouvait vraiment changer la réalité ? Ghetto surpeuplé de la Zone 3. La révolte éclate. Alyss, adolescente timide en proie à d’étranges visions, s’enfuit et part à la recherche d’Utica, cité refuge fondée aux confins du monde par le mythique Protée. Peuples barbares, savants fous, humains augmentés, cyborgs et intelligences artificielles sèmeront autant d’embûches sur son chemin. Mais si le monstre n’était pas celui que l’on croyait ? »

Denoël

Christopher Priest
L’Inclinaison

Paris, Denoël (Lunes d’encre), 2016, 398  p.

« Compositeur de musique renommé, Alesandro Sussken est né dans un pays en guerre, clos, dirigé par une impitoyable junte militaire. Parti au front, son frère Jacj n’est jamais revenu. Un jour, on propose à Alessandro une tournée de neuf semaines dans certaines îles de l’Archipel du Rêve, dont la volcanique Temmil, sur laquelle vit And Ante, un guitariste de rock qu’Alesandro considère comme un plagiaire éhonté. Cette tournée, aux distorsions temporelles incompréhensibles, va changer la vie d’Alessandro d’une façon inattendue. Il va tout perdre : sa femme, ses parents, sa liberté. Pour comprendre sa descente aux enfers, il n’aura pas d’autre solution que de retourner dans cet Archipel du Rêve, aussi séduisant que dangereux… »

Galaxies 3A

Galaxies 44

Bellaing, Galaxies 3A, 2016, 192  p.

Pour la quarante-quatrième livraison de Galaxies, il y a un dossier spécial Orson Scott Card (comprenant, entre autres, un entretien exclusif, une nouvelle, des essais) et des nouvelles de Nina Allan, Claudio Chillemi, Paul Hanost, Martine Hermant, Jean-Luc Marcastel et Brice Tarvel. Sans oublier les chroniques de bandes-dessinées, de cinéma et les critiques de livres.

JC Lattès

Stephenie Meyer
La Chimiste

Paris, JC Lattès, 2016, 555  p.

« Elle était l’un des secrets les mieux gardés – et des plus obscurs – d’une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l’éliminer au plus vite… Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d’effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission… ou dernière trahison ? Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n’est plus seule ? »

Le Grand Souffle

Nathanaël Flamant
Duel

Villeneuve en Perseigne, Le Grand Souffle, 2016, 185  p.

« Je m’appelle Alison. Il ne m’est pas possible de donner le détail d’une identité. Disons que les circonstances de ma vie sont celles du désastre, et qu’aujourd’hui ce désastre est peut-être moins le mien que le vôtre. Et qu’il est pour vous sans solution. La planète Terre a peu à voir avec ce que vous croyez être votre vie. Très peu. Juste la brume de votre croyance, qu’on ne peut pas exclure du mouvement des étoiles, encore que les étoiles fassent également partie de votre imagination. Comme toute votre science, vraiment un rêve. Je commence ainsi, abstraitement sans doute, pour dire qu’il n’est peut-être pas possible de parler à votre espèce, parce qu’il n’y a pas de frontière entre le rêve et le désastre. J’ajoute que je ne suis pas un extra-terrestre, ni une image qui vous dirait quelque chose. Je m’appelle Alison. »

Premières chances

Éric Laliberté
La Guerre des temps

Lanoraie, Premières chances, 2016, 220  p.

« Pour Morjana Morn Pritchard, tout avait commencé par Le Juste Prix, un jeu télévisé diffusé à heures de grande écoute. Au pied levé, cette journaliste est chargée d’accompagner les deux gagnants du gros lot : un séjour d’une semaine sur la base lunaire de Mar Sara. Un reportage de plus pour la populaire reporter de la chaîne America News. À peine arrivée dans les cieux, la promenade tourne peu à peu à la catastrophe. Une navette est dérobée dans des circonstances impossibles, la paranoïa s’installe, Morn est kidnappée au cours d’une sortie en scaphandre… Difficile d’imaginer pire, mais la malheureuse est encore bien en-dessous de la vérité. Par le fruit du hasard, elle vient d’être entraînée dans l’engrenage d’un conflit sans précédent, dans une bataille qui transcende les ennemis, les époques et les distances. Voici venue la Guerre des temps ! » Pour en savoir plus sur ce roman, vous pouvez communiquer avec l’auteur : erico26@hotmail.com

Prise de parole

Dominique Millette
Car les dieux sont avec nous

Sudbury, Prise de parole, 2016, 231  p.

Recueil de trois novellas. « Une momie en mal de pays, un robot qui n’en est pas un, une déesse courroucée… autant de personnages insolites qui évoluent dans l’univers comico-philisophique de Dominique Millette. “Un pharaon errant” : Une pharaon momifié ressuscite au XXIe siècle. Vulnérable sous la burqa qui dissimule un corps dont il peine à conserver les morceaux en place, désemparé face à la vie urbaine, il tentera d’échapper à ses poursuivants et de retrouver la sécheresse du désert. “Quitte ou double” : Pour fuir une bande mafieuse, un acteur sur le déclin prend la place d’un robot humanoïde créé à son effigie. Il trouvera refuge dans la sphère intime de Lili, une jeune héritière sur le point de fêter ses vingt et un ans. “Le pied à terre” : Les dieux de l’Olympe, exaspérés par la bêtise des humains qui saccagent l’environnement, envoient Athéna sur Terre en mission d’observation. L’impitoyable et ombrageuse déesse parviendra-t-elle à mener son enquête sans se faire démasquer ? Les mortels trouveront-ils grâce à ses yeux ? »

Québec Amérique

Maureen McGowan
Glory (Après la poussière -3)

Montréal, Québec Amérique (Magellan), 2016, 400  p.

« Glorey est maintenant en sécurité à l’extérieur du Dôme, mais son cœur est déchiré par l’amour. Ceux qu’elle aime sont à ses côtés ; toutefois, la menace des Déchiqueteurs et le désir d’aider ceux qui sont toujours prisonniers du Dôme demeurent. Quand Glory capture un déchiqueteur, une terrible vérité sur l’origine de ces monstres renforce sa motivation et sa terreur. Sa quête de liberté tire à sa fin, mais tous les combats ne sont pas encore menés. Vaut-il mieux, pour Glory, protéger à tout prix sa vie et celle de ceux qui lui sont chers ou combattre pour la liberté de toute une population ? Sous quel prétexte peut-on s’arroger le droit de décider pour les autres ? »

Québec Amérique

Valérie Harvey
Les Fleurs du Nord

Montréal, Québec Amérique (Titan +), 2016, 560 p.

« Sur une île aux allures japonaises, la famille Kagi gouverne les monts Sounkyô de génération en génération. Dernier héritier du pouvoir du feu, Tatsuké tente de préserver la paix en faisant la guerre. Mais l’amour pour une femme forte, combattante et guérisseuse, venue d’un pays lointain, chamboule son destin. Au fil des trois chroniques, le désir et les combats déchirent la famille Kagi. Combinant romantisme, action et exotisme, le roman présente des femmes qui osent secouer les normes et les grands hommes qui les épaulent. Ruse, magie et savoir sont mis à profit dans un climat évoquant l’univers du manga. »