Solaris à Boréal 2006

Joël Champetier

Logo: Boréal 2006

Exclusif au Volet en ligne (Adobe Acrobat, 1 382Ko) de Solaris 159, été 2006

L’édition 2006 du congrès de science-fiction et de fantastique Boréal s’inscrira dans nos mémoires, et dans de multiples blogs de l’infosphère, comme un événement bien agréable. Beaucoup de nouveau cette année : nouvelles dates, du 5 au 7 mai plutôt qu’à l’automne. Nouvel emplacement aussi : l’université Concordia, dans des locaux parfaitement appropriés pour ce genre d’activité. Et le plus important de tout, de nouveaux visages: des jeunes, des visiteurs venus de loin, des journalistes, à travers les habitués et autres Grands Anciens. Ce trop court album n’a pas d’autre prétention que d’évoquer des souvenirs à ceux qui sont venus, et de donner la piqûre aux autres qui n’ont jamais osé. Qu’on se le dise, on n’a mangé personne. Quoique je reconnaisse n’avoir pas eu le temps d’assister à tout…

Remercions le Département des études françaises de Concordia, ainsi que les suspects habituels responsables de l’événement: Jean-Louis Trudel, Thibaud Sallé, Laurine Spehner, Christian Sauvé, Marcèle Dufresne et Élisabeth Vonarburg.

Les photos sont d’Élisabeth Vonarburg, Hugues Morin et Caroline-Isabelle Caron. Merci à tous les trois!

Joël CHAMPETIER

 

Guy Gavriel Kay  Jacques Baudou

Deux invités de marque, et sympathiques à part ça: Guy Gavriel Kay,et Jacques Baudou, du journal Le Monde.

 

Participants à l'atelier d'écriture

Les participants et participantes à l’atelier d’écriture. Debout: Simon Charles, éric Gauthier, Annie-Claude Hachez, Démie Lecomte, Maxime Pagé et Caroline Lacroix. Assis: François Desharnais, Carine Saint-Pierre, Vincent St-Aubin-émard.

 

Joel Champetier et Mario Tessier Arnaud Huftier

Deux Solariens, Joël Champetier et Mario Tessier. Arnaud Huftier, de l’université de Valenciennes.

 

Candas Jane Dorsey, Jean-Louis Trudel, Guy Gavriel Kay Amy Ransom

On voit toute sorte de monde à un Boréal: la distinguée auteure canadienne-anglaise Candas Jane Dorsey; (Docteur) Jean-Louis Trudel; l’invité d’honneur de Boréal 2006, Guy Gavriel Kay; Amy Ransom, la plus fidèle des universitaires états-uniennes;

 

Howard Scott Sheryl Curtis et René Beaulieu

Howard Scott, traducteur; Sheryl Curtis, traductrice; et René Beaulieu, qui n’a pas manqué un Boréal depuis 1979.

 

Nicholas Serruys Valeris Cools Juan Ignacio Munoz Sophie Beaulé

Quatre participants au colloque littéraire qui, encore cette année, s’intégrait de fort belle manière à Boréal: Nicholas Serruys, Valérie Cools, Juan Ignacio Munoz et Sophie Beaulé.

 

Daniel Sernine et Patrick Senecal

Un Grand Ancien, Daniel Sernine, et la Vedette du Jour, Patrick Senécal.

 

Christine Fortier Claude J Pelletier et Francine Pelletier

à droite, la sémillante journaliste Christine Fortier, qui a toujours été une de nos alliées. à gauche, la famille Pelletier répond présent: Claude J. et Francine.

 

Directeurs littéraire

Ces lecteurs de manuscrits refusent vos écrits, et ça les fait rire, les monstres! Yves Meynard, Francine Pelletier, Joël Champetier et Daniel Sernine.

 

Julie Martel et Héloïse Côté

Je suis allé à plus d’une quarantaine de conventions partout dans le monde, mais il n’y a qu’à Boréal qu’on peut croquer sur le vif un duo d’auteures de fantasy aussi photogéniques: Julie Martel et Héloïse Côté.

 

Hugues Morin, Julie Martel, Rene Walling et Elisabeth Vonarburg

Hugues Morin, lauréat du Concours d’écriture sur place 2006, avec Julie Martel, l’organisatrice du concours encore cette année, et son lecteur enrôlé de force, René Walling, sous le regard bienveillant d’Élisabeth Vonarburg, qui voulait être présente sur toutes les photos de cette page.

 

Daniel Sernine, Veronique Drouin et Elisabeth Vonarburg  Daniel Sernine, Veronique Drouin et Elisabeth Vonarburg

Les trois finalistes du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois 2006: Daniel Sernine, décontracté, Véronique Drouin, qui se demande qui sont tous ces gens étranges, et Élisabeth Vonarburg. La photo de droite détruit toute tentative de suspense: c’est Élisabeth qui l’a mérité, ce GPSFFQ, et tant qu’à se déranger, elle repartira aussi avec le prix Boréal du meilleur livre.

 

Mario Tessier  Eric Gauthier

Ils sont fiers nos lauréats des Prix Boréal, et ils ont bien raison de l’être: Mario Tessier pour sa chronique «Les Carnets du Futurible», et éric Gauthier pour sa nouvelle «Au jardin comme à la guerre». Tout ça publié dans Solaris, bien sûr!

 

Jean Louis Trudel et Thibaud Sallé  Christian Sauvé

Les derniers, mais vraiment pas les moindres. Ils font partie de la troupe des vaillants grâce à qui Boréal nous revient chaque année: Jean-Louis Trudel, Thibaud Sallé…et Christian Sauvé dans son excellente imitation de Buster Keaton.

Mise à jour: Juin 2006 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *